in

Un colonel israélien souhaite une alliance entre l’Algérie et Israël

Toujours à la recherche d'alliés arabes en mesure de cautionner sa politique coloniale et criminelle à l'encontre des palestiniens, Israël chercherait-il à contracter  une alliance stratégique avec l'Algérie? C'est en tout cas le souhait  du colonel Eran Lerman, officier de réserve de Tsahal, ancien du Mossad, et ancien conseiller de sécurité et diplomatie du Premier ministre israélien. Dans un article publié dans le quotidien israélien anglophone The Jerusalem Post, il classe l'Algérie dans les pays stables dans une liste où figurent également le Maroc, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, la Jordanie et l’Egypte. Pour cet ex-membre du Mossad, l'Algérie est revenu à la raison, "après avoir, des années durant, était consumée par les feux d’un semblant de socialisme."

Aveuglé par son rêve de voir  l'Algérie approuver  la politique  meurtrière israélienne,  l'espion  Eran Lerman semble toutefois sous-estimer les relations historiques et les profonds liens d'amitiés qui unissent l'Algérie et la Palestine. Le peuple algérien structuré par une  forte culture anti-coloniale, a toujours fait preuve d'une solidarité sans faille à l'égard du peuple palestinien. C'est également en Algérie, qu' a été proclamé l'Etat de Palestine par Yasser Arafat devant le Conseil National Palestinien en 1988 (voir vidéo ci-dessous).

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entretien avec N. Boukrouh, disciple de Malek Bennabi: “La colonisabilité est restée intacte dans un grand nombre de pays arabo-musulmans”

Une élue FN appelle à “verser du sang de porc” sur les déchus de la nationalité française