in

Ta place

Commençons par la bonne nouvelle. Il existe une France qui s’accepte telle qu’elle est. Autrement dit métissée, tolérante et pluriculturelle. Une jeune fille voilée, ou plutôt portant un bandeau, a pu tenter sa chance dans l’une des émissions phare d’une télévision privée pour qui, pourtant, rien ne doit mettre en péril son audience et ses commandes publicitaires. Mieux, l’artiste en herbe a été retenue pour poursuivre l’aventure après avoir interprété, à une heure de grande écoute, une partie de sa chanson en langue arabe.

En découvrant Mennel devant mon petit écran, j’ai brièvement pensé à Fayrouz, invitée par Mireille Mathieu lors d’une émission sur la même chaîne – alors publique – au milieu des années 1970. Une autre époque où ce genre d’apparition, très rare, relevait plus de la curiosité exotique.

Mais j’ai aussi pris les paris avec mon entourage. J’étais persuadé que cela « chaufferait pour elle » en raison de son bandeau. Pari gagné… On connaît la suite. D’abord, la polémique à cause du voile, cette obsession, pardon, cette névrose typiquement hexagonale. Ensuite, seconde polémique, encore plus violente et passionnée, en raison d’anciens tweets, notamment complotistes, de l’intéressée. La partition était jouée, et la seule issue pour Mennel était d’abandonner l’aventure de The Voice. L’affaire, devenue nationale car chacun y étant allé de son couplet, permet de tirer plusieurs enseignements.

Le premier concerne tous ceux qui ont une relation de près ou de loin avec l’islam ou le monde arabo-musulman. Le moindre moment de célébrité se paiera désormais par un processus inquisitoire immédiat. Quelqu’un, quelque part, fait un tabac. On ira vérifier ses dires et ses posts sur les réseaux sociaux. Attention aux « like » compromettants, aux « retweets » déshonorants, aux amitiés virtuelles embarrassantes, aux commentaires jugés complices.

Avec les réseaux sociaux, la notoriété signifie l’enclenchement d’un processus tatillon comparable à la confirmation d’un juge à la Cour suprême par le Congrès des Etats Unis. Quelqu’un ayant du temps à perdre pourrait s’amuser à passer en détail le profil de chaque candidat sélectionné par The Voice depuis la création de cette émission. Et là on aussi on peut prendre les paris. Il ferait de belles trouvailles. Mais tous ces candidats ne portent pas de turban…

Le second enseignement concerne ce qu’il convient d’appeler la fachosphère. Cette affaire a prouvé son efficacité. Sa capacité à créer l’agitation (ou le « buzz ») est telle que tout le monde ou presque est impressionné. De nombreux médias classiques y trouvent matière à rabâchage au rabais. Se faire l’écho de ce que charrie internet comme clameurs et caquetages est devenu un passage obligé. Ce n’est plus simplement la « séquence internet » cela devient des sujets récurrents pour débats en tout genre. La question qui se pose alors est la suivante : est-il trop tard pour établir un périmètre de sécurité pour isoler la planète troll ?

Certains de mes amis confrères s’indignent tous les jours. Ils repèrent âneries, provocations ou dérapages de la part de trollnards hyperactifs et cela crée, après partages, d’infinies chaînes de commentaires et d’expressions de colère. Cela se comprend. La bêtise réactionnaire est une matière très répandue. Elle incite à la réaction, elle exige des réponses, elle impose des prises de position qui, le plus souvent, se perdent dans le vide, vite oubliées, vite remplacées.

Il y a quelques jours, je suis tombé sur un article qui conseillait d’ignorer ce genre de piège et cela m’a beaucoup intéressé. Un journaliste médiocre et atrabilaire vous prend à partie sur twitter ? On l’ignore. On le met dans le lourd, pour reprendre une expression bien de chez nous. Un inconnu, réfugié derrière son pseudonyme, se déchaîne ? On le bloque. Car la règle est simple : les réseaux sociaux ne servent pas à convaincre ni à raisonner et encore moins à éduquer ou à donner une conscience aux gens. Mais dans le cas de Mennel, il est évident que ce genre de stratégie ne sert à rien. Les vagues étaient trop puissantes.

Ce qui vient de lui arriver illustre un troisième enseignement. La propension de certains à signifier aux « racisés », Maghrébins, Noirs, ou autres personnes du Sud, qu’il est un enclos qu’ils n’ont pas le droit de quitter sans présentation de solides garanties. C’est un peu le « ta place ! » que tout dresseur de chien lance à l’animal quand il veut lui ordonner de rester immobile ou de s’en revenir au panier. Tous ces gens ne sont pas racistes, loin de là. Ils admettent que la diversité s’incarne au quotidien. Mais ils veulent que cette incarnation se fasse comme ils l’exigent. Pas de voile, bien sûr, pas de revendication en matière d’alimentation, pas de prénom trop connoté, pas d’engagement politique trop marqué vis-à-vis de ce qui se passe au Proche-Orient. On a le droit d’être différent mais à la condition d’être rassurant…

Et pour bien le comprendre, on offre aux récalcitrants des exemples à suivre. Le bon « racisé » ? C’est celui qui pense comme nous, qui dit comme nous et que l’on peut agiter à foison pour rappeler les siens à l’ordre. Une autre Mennel fera bientôt son apparition. Elle n’aura pas de turban ou de bandeau, et ses posts et tweets sur les réseaux sociaux seront d’une docilité et d’une fadeur à calmer le plus enragé des trolls.

​Le Quotidien d’Oran

47 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les artistes sont réputés pour leurs positions tranchées, souvent excessives, mais un artiste n’est pas un politique ou un philosophe. En règle générale on ne prête pas attention à leurs déclarations, au motif évident que les artistes ne raisonnent pas. Ils transmettent un ressenti.
    Voyez Aragon, encensé à juste titre au vu de son talent, auquel on n’a jamais reproché ses prises de position en faveur de Staline. …Ou même Cohen, qui frise souvent le fanatisme religieux. Notez le fait que je viens de citer les deux plus grands poètes du 20ème siècle. Merci d’ailleurs à Mennel d’avoir chanté l’un d’eux, un juif qui revendique plus que tout autre son statut de juif, mais dont cette musulmane affichée a su reconnaître le talent.
    Les jeunes artistes ne sont pas raisonnables, et alors?
    Les vieux philosophes le seraient-ils plus?
    D’autant que, en creusant un peu, notre gouvernement n’est pas pour rien dans la montée du terrorisme. (Voir plus haut).

  2. ta place, mon avis résume une vérité, laquelle et derrière le rideau cette jolie yeux bleus au foulard a du faire l’objet de tentative de recuperation seductive de domptage félin, ça n’as pas marché, DONC SA PLACE, ()

  3. Ultra FIÈRE d’être musulmane,croyante,avec toutes les Valeurs De Ma Religion Qui est l’ISLAM DE PAIX ET DE MISÉRICORDE!
    Fière de soutenir La Palestine Occupée et Son Peuple !
    Fière de soutenir tous les opprimés sur Terre quels qu’ils soient!
    Fière d’Aimer et d’être Aimée !
    Fière de Soutenir L’ISLAM !
    Fière de soutenir l’opprimé Tariq Ramadan et Mennel Ibtissem et j’en passe!

    Et puis TANT PIS pour les autres!

    Je suis libre ! Laissez-Nous LIBRES ! Laissez-Nous vivre en Paix !

    A vous votre voie ! A moi,à nous musulmans…Notre Religion,Notre Voie !!

    Et respect pour Tousse !

  4. L’article aussi bien que les commentaires oublient un peu trop vite l’état de choc des Français (tous les Français “normaux”, peu importe leur couleur), juste après les attentats, et jusqu’à aujourd’hui.
    Non mais vous réalisez que ce qu’elle a dit, après les drames aussi terribles que ceux que nous avons connus? Vous vous étonnez qu’elle ait du partir? Moi pas. La réaction du public français a été naturelle, prévisible, logique. Vous vous posez des questions sur les autres candidats? Certains ont justement fait des recherches, leur curiosité ayant été titillée par le cas de Mennel. Rien. Aucun tweet douteux trouvé chez personne. Aucun tweet ou publication FB de ce genre chez les participants musulmans d’autres émissions non plus (Koh Lanta etc.).
    Ne cherchez pas l’islamophobie là où elle n’est pas. Et n’inversons pas les causes et les effets. Impossible en France de glorifier quelqu’un qui dit ce qu’elle a dit. Ce n’est pas le voile, ce n’est pas sa religion. Ce sont ses idées exprimées publiquement. Elle ne peut plus être une icône.

    • Essayez de comprendre l’état de choc des Libyens, des Irakiens, des Syriens, des Palestiniens, des Coréens du Nord, des Yéménites, des Afghans, des Pakistanais, des Bahreinis, des Ivoiriens, des Haïtiens, des Salvadoriens, des Cubains, des Congolais, des Colombiens, des Yougoslaves, des Argentins, etc, etc, etc à qui l’ont balance depuis des décennies occupations, ingérences, bombes, blocus, attentats, assassinats extra-judiciaires, uranium ‘appauvri’, drones et autres armes sophistiquées quasiment toutes produites et exportées par les complexes militaro-industriels des puissances de l’OTAN et qui se retrouvent comme par hasard dans des pays ciblés pour viser des gouvernements refusant les politiques d’allégeance aux puissances du surendettement et de l’usure mondialisées. Les quelques attentats commis en France ou ailleurs à l’Ouest ne sont qu’un petit retour du balancier par rapport aux attentats de masse et blocus meurtriers commis quotidiennement là-bas avec “nos” armes. Ces attentats provoquent la peur chez les peuples occidentaux et on doit se demander si leur but n’est pas de les empêcher de demander à leurs dirigeants des comptes pour leurs politiques de guerres sans fin et d’appui à des pétromonarques d’un autre âge qui achètent goulument “nos” armes …pour s’en servir. On ne peut quand même pas faire éternellement semblant de croire que la main gauche ne sait pas ce que fait la main droite.

    • Ce qui est frappant c’est que les médias communautaires (internationaux) s’emparent avec autant de fougue de candidates à un télécrochet simplement parce qu’elles sont voilées – pas un mot d’autres candidats, “issus de l’immigration”, qui pourraient être aussi symboliques et aussi musulmans.

      Une jeune fille voilée semble investie de bien des choses, et presque sanctifiée (et je sens parfois aussi un petit narcissisme de certaines d’entre-elles dans cette aspiration à une forme de sainteté, en même temps qu’un bien-être : comment ne serait-on pas séduit par l’horizon de l’élévation spirituelle ?)

  5. Mennel est/était une gamine qui a commis la sottise de retransmettre les c*nneries que des musulmans complotistes irresponsables font circuler en boucle sur les réseaux sociaux.
    Pain béni pour la fachosphère qui s’est ruée contre elle avec une violence inouïe.

    Personnellement je ne suis pas sûr que le public nombreux qui a été conquis par la fraicheur et le talent de Mennel ait été dupe de l’hypocrisie des complotistes du camp d’en face, et je crois que ses excuses sincères lui ont valu la bienveillance d’une bonne partie du public.

    Les complotistes des 2 camps sont des semeurs de haine pour qui l’affrontement est un jeu.

    Je ne sais pas si une autorité musulmane peut calmer ses petits c*ns, mais en tout cas leur activité est contreproductive car elle ne fait qu’exciter les fachos qui ont beau jeu d’exhiber leurs c*nneries pour attiser l’indignation du bon peuple.
    ___________
    Voici le texte en français du couplet ajouté par Mennel :
    Il était une nuit
    Je ne sais pas ce qu’il m’est arrivé
    Une obscurité m’a envahi
    Oh Seigneur
    La Terre s’est rétrécie et le ciel
    Et mon cœur ne connaissait pas la lumière
    Et la larme a commencé à pleurer… Ô mon Dieu
    Ô mon Dieu (refrain)

    Ce petit poème religieux ne méritait pas d’être considéré comme un hymne guerrier susceptible de fanatiser les troupes de Daech, comme la fachosphère a fait semblant de croire …
    Mais pas sûr que Mennel ait perçu l’érotisme sous-jacent au texte complet de la chanson de Leonard Cohen. Ou elle a voulu la purifier …
    Qu’importe après tout. J’ai aimé l’entendre chanter.

    • Sauf que ce que tu appelles des “conneries complotistes” sont en général des faits qui amènent à douter de la version officielle voire de la nier.

      Je parle de faits, pas d’avis ni d’opinion.

      Donc à partir du moment où tu qualifies des faits de conneries complotistes, tu montres que la seule connerie est de ton côté.

      Libre à toi de vivre avec des oeillères mais ne traite pas les gens plus intelligents et moins crédules que toi de “cons” qui produisent des “conneries”.

      Ah les moutons, c’est quand ils hurlent sur ordre du berger qu’on les entends le plus.

    • J’ai trouvé les “excuses” de Mennel très convenues et ultra-minimalistes : dire qu’on s’excuse d’avoir blessé peut à la rigueur laisser paraître un regret sur la forme, mais ne retranche rien au fond des allégations complotistes anti-France, sans doute partagées par un entourage – c’est souvent là que le bas blesse – de même qu’est partagé le refrain sur la France islamophobe par des militantes pro-voile ( que Mennel a parfois fréquentées ). Tout n’est pas un “accident” de jeunesse : des colorations idéologiques et des lectures du monde souvent plus durables sont à l’oeuvre – même si on peut toujours espérer qu’elles se modulent. On n’attend pas d’avoir 30 ans pour penser et se situer, et il ne faut pas être naïf : on ne balaie pas facilement certitudes sur la France islamophobe, ou admiration pour un prédicateur antisémite et pro-Frères Musulmans . Toutes les jeunes filles de 20 ans n’ont pas le coeur à trouver comique la haine des juifs d’un Dieudo, ni à être racistes… on s’y refuse parfois dès le plus jeune âge.

      Mennel dit quelque chose d’une zone “grise” idéologique qui n’est ni le terrorisme ni le républicanisme : beaucoup de gens sont dans cette zone grise, parfois sans savoir qui ils servent (et promouvant ceux qui les empêcheraient un jour de porter un caleçon seyant pour chanter à la télévision !)

      Compte-tenu de son logiciel et de son entourage, je crains pour Mennel qu’elle relise les évènements à l’aune de la “France islamophobe” s’acharnant sur elle – comme le font certains de ses soutiens – sans faire par ailleurs un travail critique sur ses références idéologiques et sa lecture du monde.

      On peut tout de même espérer, compte-tenu de son affichage d’une volonté de “paix” et d’amour, et compte-tenu de de son coeur, qu’elle revienne un jour de l’antisémitisme véhiculé par certains.

      Et même si l’univers mental qui s’est esquissé me désole, je ne souhaite à aucune jeune fille la violence d’une telle exposition.

      J’ai aussi aimé entendre Mennel (qui chantait évidemment une version islamisée d’une chanson originellement très explicitement érotique !)

    • Le seul vrai sujet c’est cette zone grise de l’opinion : anti-France, anti-République, antisémite, complotiste, victimaire, et rétrograde (Frères M et autres)

      • J’ai choisi arbitrairement de considérer Mennel comme une gamine naïve, jouet de manipulateurs. Et je dénonce les manipulateurs.

        Vos deux interventions ci-dessus expriment avec justice et précision les vrais enjeux.

      • Boutin!
        Un peu d’indulgence!
        Mennel n’est pas une intellectuelle, mais une chanteuse. Il faut arrêter de censurer ce qui, au final, constitue l’air du temps. Cet air n’est pas les même dans tous les milieux.
        Sinon, ok. C’est une conne.
        Et alors?

  6. Non la France n’est pas pluriculturelle, elle s’est construite autour d’une seule langue et c’est l’essentiel : tout dérive de là, y compris notre amour pour la raison, notre goût pour la nuance et la complexité. N’écoutez pas les sirènes et slogans anglo-saxons que mêmes les Britanniques et les E-U d’Amérique sont en train de répudier… la meilleure façon de faire avancer la paix, le bien-être et la coopération entre les peuples est de respecter cette chaîne d’adhésion normale, naturelle et bénéfique : la famille, le terroir, la nation, la civilisation commune (Occident ou Europe mais ailleurs la civilisation indienne, ou la civilisation arabo-musulmane…), la communauté internationale, l’appartenance à l’humanité pour être au monde, à toutes les échelles et selon tous les degrés de richesse, sans amputation de soi… C’est pour ça que les notions d’Oumma et droit communautaire ou l’idée que les femmes se voilent chez nous n’ont rien à faire ici, à terme, elles sont étrangères à notre grammaire et notre vocabulaire de vie. Ceux qui veulent passer en force sont des envahisseurs et doivent être traités comme tels… Le libéralisme a donc des limites. Et ceci n’empêche ni le progrès ni l’usage des sciences et techniques les plus pointues ni l’amitié entre les peuples, aucune contradiction avec la force de l’idée de nation.

    • Vous comptez faire toutes les pages comme ça ?
      Je vous croyais partie au fin fond de la creuse en mode survivaliste. Vous avez réussi à vous brancher à internet ? Vous n’avez pas oublié votre peluche pour vous rassurer ?
      Sinon, il y a plein d’organismes de déradicalisation. Vous avez besoin d’adresses peut-être ?

  7. Ne mélangeons pas les choses, si certaines personnalités de confessions Musulmanes sont visés en plein vol ce n ‘est pas à cause de leur origines ou pour une question de racisme ,d ‘ailleurs beaucoup
    d ‘artistes de politiques ou présentateur passe inaperçu. Ce qui provoque la réaction est surtout la dimension religieuse, qui en c ‘est temps qui court suscite beaucoup d ‘émotions……

  8. Non la France n’est pas pluriculturelle, elle s’est construite autour d’une seule langue et c’est l’essentiel : tout dérive de là, y compris notre amour pour la raison, notre goût pour la nuance et la complexité. N’écoutez pas les sirènes et slogans anglo-saxons que mêmes les Britanniques et les E-U d’Amérique sont en train de répudier… la meilleure façon de faire avancer la paix, le bien-être et la coopération entre les peuples est de respecter cette chaîne d’adhésion normale, naturelle et bénéfique : la famille, le terroir, la nation, la civilisation commune (Occident ou Europe mais ailleurs la civilisation indienne, ou la civilisation arabo-musulmane…), la communauté internationale, l’appartenance à l’humanité pour être au monde, à toutes les échelles et selon tous les degrés de richesse, sans amputation de soi… C’est pour ça que les notions d’Oumma ou l’idée que les femmes se voilent chez nous n’ont rien à faire ici, elles sont étrangères à notre grammaire et notre vocabulaire de vie. Ceux qui veulent passer en force sont des envahisseurs et doivent être traités comme tels… Le libéralisme a donc des limites. Et ceci n’empêche ni le progrès ni l’usage des sciences et techniques les plus pointues ni l’amitié entre les peuples, aucune contradiction avec la force de l’idée de nation.

    • Vous comptez faire toutes les pages comme ça ?
      Je vous croyais partie au fin fond de la creuse en mode survivaliste. Vous avez réussi à vous brancher à internet ? Vous n’avez pas oublié votre peluche pour vous rassurer ?
      Sinon, il y a plein d’organismes de déradicalisation. Vous avez besoin d’adresses peut-être ?

  9. je ne comprends pas ce qu’il y a de complotiste dans les tweets de Mennel. Il suffit de discuter dans n’importe quel café, dans n’importe quel bureau ou dans n’importe quel atelier pour savoir qu’il y a beaucoup de Français de toutes tendances politiques, de toutes religions et de toutes origines qui posent la question sur ces terroristes qui viennent sur le lieu de leurs attentats avec leurs cartes d’identité et sur le pourquoi ils avaient si souvent auparavant des contacts avec des membres des services de sécurité ou des dignitaires gouvernementaux. De la même façon qu’ils posent la question de savoir comment et avec quels moyens les terroristes en Syrie ou en Irak se sont procurés des armes occidentales si sophistiquées et ont appris à les manier. Si poser la question est devenu du complotisme, alors Galilée ou Einstein étaient des complotistes. Nous vivons vraiment une époque de fou où les élites dirigeantes semblent totalement déconnectées de ce que vivent et pensent la masse de leurs concitoyens. Ils pensent que parce que plus de 90% des médias répètent la même chose à quelques nuances cosmétiques près, les gens vont les croire. Pourquoi en serait il autrement dans la mesure où les médias privés comme publics font preuve de monolithisme ? Il faut réfléchir pourquoi le Conseil National de la Résistance a en 1944 décidé d’imposer une rupture avec la concentration des médias, ce qui a assuré une trentaine d’années de pluralisme réel en France …avant de revenir aujourd’hui à la situation qui prévalait auparavant . Le traitement de Mennel ressemble à celui du malade qui pour ne pas voir qu’il a une grave température décide de casser son thermomètre.

    • J’ai quand même un doute au sujet de votre “presse pluraliste” durant les 30 glorieuses. La censure n’a commencé à régresser qu’en 68, sans excès, d’ailleurs. Et il a encore fallu des années pour obtenir des radios et des télés indépendantes.
      Autre chose.
      Quand j’évoque ci-dessus un “état terroriste”, je n’entends pas par là que c’est Hollande qui a piloté les attentats de Charlie.
      Je rappelle juste notre grande mansuétude envers Al Quaida, et les pays qui financent le terrorisme. (Pays wahhabites, Turquie, Pakistan).
      Les américains auraient quand même pu se méfier, après le retour de manivelle afghan. Utiliser Al Qaida pour contrer les russes, quelle idée subtile! On a vu le résultat une première fois sur le Twin Towers, et, aujourd’hui, en Europe.
      Mais ça ne signifie pas que les services occidentaux aident les terroristes français. Cela signifie juste qu’en soutenant Al Nosra en Syrie on favorise le terrorisme hexagonal indirectement.
      Il serait également temps de boycotter les pays qui sponsorisent Daech et Al Qaida, à commencer par nos chers clients, ceux qui nous achètent des armes par wagons.
      Ca n’est pas en virant la pauvre Mennel de The Voice qu’on vaincra le terrorisme. C’est en envoyant péter Erdogan and Co.
      Laissez tomber Internet, et abonnez vous au Canard. Vous pigerez beaucoup mieux la situation.

      • les radios privées ne sont indépendantes que des pouvoirs publics pas des grands magnats financiers. Privatiser les médias ce n’est qu’ouvrir la porte à la concentration et donc tout le contraire du droit à l’information formulé entre autre par Jean-Paul Sartre. En revanche, de l’Aurore à l’Humanité de l’époque, en passant par toutes les couleurs de ce qui était alors un arc-en-ciel politique, il y avait un vrai pluralisme de projets de sociétés concurrents. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi certains médias ont été censurés pendant la guerre d’Algérie. On n’interdit que ce qui gêne or une certaine presse gênait. Les ingérences armées visant la Libye, la Cote d’Ivoire ou la Syrie n’ont pas pu dans ce contexte provoquer de nos jours les mêmes résistances que celles commises en Indochine et en Algérie à l’époque. Pourtant il s’agit toujours du même impérialisme.

        • Il est vrai que la presse est majoritairement aux mains des grands groupes financiers. Mais la terrible censure des années 60 a fini par disparaitre. Et celui qui désire être informé peut toujours s’abonner au Canard et au Monde Diplo.
          A part ça, quand vous comparez l’intervention en Libye et la guerre d’Algérie, vous oubliez qu’on était beaucoup plus concerné par cette dernière.
          Accessoirement, la guerre contre Khadafi a été récuremment dénoncée par la presque totalité des médias… Enfin, a posteriori.
          Sinon, j’admets que la description que l’on fait à la télé du conflit syrien est mensongère. Je ne sais d’ailleurs même pas quel but on poursuit. Remplacer Daech par Al Qaida? Pourquoi faire? Pour faire plaisir aux américains?
          Bref.

  10. ” depuis qu’ils ont couper la tète du roi”
    “ils” auraient commencé il y a très longtemps.
    J’ai lu que les petits clans/royaumes gaulois réservaient une fin funeste à leurs roitelets qui étaient vaincus ?

  11. Il faut qu’elle se marie aussi ..

    bien d’accord
    pour une jeune ( et séduisante ) Musulmane c’est un rempart, un garde-fou, sinon elle n’ aura rien a envier a ces “beurettes” qui, hélas font une réputation des pires qui soient a toutes les jeunes Musulmanes vivant hors nos traditions et nos coutumes

  12. ATTENTION : cette soeur musulmane se doit bien de se protéger et de se préserver !
    Si elle continue,elle va se mettre en danger toute seule.
    L’ISLAM protège la femme musulmane.Il faut qu’elle écoute son père et les croyants musulmans d’expérience.
    On vit dans un monde de loups et louves.
    Une brebis peut très très facilement s’égarer surtout aussi jolie que cette jeune femme.
    Il faut qu’elle se marie aussi ..c’est une grande protection aussi.
    Le salon de l’agriculture est terminé!

    • Laissez toute espérance, Najette. Votre protégée va sombrer inéluctablement dans le péché, et elle a d’ailleurs bien commencé en pratiquant la musique, une activité haram. Vous n’avez pas encore compris que cette jeune fille était aux antipodes de votre vision du monde, qui est celle d’une bonne sœur islamique?
      Si vous ne savez pas ce qu’est une bonne sœur, ce sont les pauvres femmes qui s’habillent comme vous, mais en rajoutant un symbole représentant un instrument de supplice des temps jadis.
      Si Jésus revient un jour, je pense que ses fidèles vénéreront la chaise électrique, ou la seringue létale.
      Comme quoi la barbarie a régressé.
      Enfin, sans plus.
      Et vous savez quoi? On s’en fout.

    • “L’ISLAM protège la femme musulmane. Il faut qu’elle écoute son père et les croyants musulmans d’expérience”.

      …et elle doit écouter son père, ses frères et son mari. Finalement elle n’a plus grand chose à dire et à penser.

      • Ben c’est surtout une algérienne. Elle a vu comment ont fini les harkis et comment ils sont traités malgré leur assimilation.

  13. Ce n’est pas à cause de son bandeau que “cela a chauffé” pour elle, mais parce qu’elle qualifie la France d’Etat terroriste et met en cause sa responsabilité dans les attentats de 2015. Ce n’est pas demander de la “fadeur” que de réagir à de telles ignominies.

    • D’après vous quel à été l’élément déclencheur? Comment en est t-on arrivé à ses tweets?

      Pourquoi a t-on recherché ses tweets et autres interventions passées sur le réseau?

      Répondez à cette question avec sincérité et équité et alors vous aurez tout compris.

      Pour finir, Madame Tautou qui exprime un avis DIFFÉRENT sur les attentats du 11/09/2011 est à peine effleurée ici et là. Comment se fait? Quel déclencheur lui a t-il manqué pour subir équitablement ce qu’a subit Mennel?

      Répondez à cette question séreinement et vous passerez du monde des moutons “baaaa baaaa baaaa” au monde des humains qui raisonnent avec leur cellules cérébrales.

      • au monde des humains qui raisonnent avec leur cellules cérébrales

        Ah. Vous avez encore du chemin à parcourir alors… Ce monde si merveilleux que vous citez, vous le placez où sur la carte ? En syrie ? Au liban ? En egypte ? En afghanistan ? Vas y fais moi rigoler Einstein…

        • Syrie = détruite par qui ?
          Liban = détruit par qui ?
          Egypte = détruit par qui ?
          Afghanistan = détruit par qui ?
          Einstein = faillit être brûlé et transformé en savon par qui ?

          ça va, tu ne te vomis pas trop. Ah non, il faut rajouter l’intolérance et la stigmatisation. Ensuite, on peut aller se gerber.

  14. La polémique n’est pas venue de son foulard, qui lui allait à ravir, mais de ses propos tenus par ailleurs. Il est vrai que si l’on devait faire une “enquête” sur tous les candidats, on aurait pas fini de polémiquer.
    j’aimerai simplement savoir une chose, s’il vous plait :
    Quelle est la traduction des paroles dites en arabe ? S’agit il des paroles du chant, exprimées dans sa culture d’origine, ce que j’apprécie pour ma part lorsque cela arrive, ou bien d’autres paroles et dans ce cas, lesquelles ? Merci. Gérard B

    • Au vu des liens qu’entretient notre pays avec Al Nosra et ses sponsors wahhabites et turcs, “état terroriste” est l’expression qui convient. N’oubliez pas que, quelques jours avant l’incursion turque en Syrie, contre nos alliés kurdes, Erdogan a été reçu en grande pompe par Macron.
      Qui a jamais dénoncé la complicité de la Turquie et de l’AS avec Daech et Al Qaida? Qui a veillé à ce que l’armée de l’air française épargne Al Qaida? Qui a dénoncé la présence d’Al Qaida aux côtés des américains au Yémen? Ou les livraison d’armes à cette organisation, financées par l’AS, et mises en place par la CIA? (6 milliards de dollars d’armement, acheté dans les pays de l’est par les américains, et livrés aux benladennes par les saoudiens).
      Toutes ces infos viennent du Canard Enchaîné, par de sites internet chelous. Ces derniers faits remontent à deux ans et demi.
      Alors, oui, formellement, l’état français est complice du terrorisme, et de groupes qui ont ordonné les massacres de Charlie, et celui du Bataclan.
      Comme quoi même une chanteuse mal informée et un peu cucul peut de temps en temps dire des choses au final assez sensées.

    • Alleluia en arabe c’est ya illahi!! Elle chante l’immensité De notre unique créateur à tous, seul à pouvoir récupérer nos âmes douces et aimant la justice où horriblement racistes voulant eliminer tous ceux qui ne leurs ressemble pas.
      Bref en langage romain elle chante Dieu Deus, elloim,
      Ellooh en araméen langue de Jesus prophète de Dieu et au final Allah en arabe.

  15. L’origine de l’affaire de Mennel est sa chanson pour la Palestine et Alquds….l’affaire a été déclenché par le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme” (BNVCA} …. Le CRIF s’attaque a toute personne défendant les palestiniens : Tariq, Diallo, Dieudonné…

    • Oula!
      Avec des avocats tels que vous, elle est mal barrée, la malheureuse.
      Vous la placez décidément en galante compagnie.
      Un tartufe, une dingue, et un escroc. (Qui a taxé ses fans alors qu’il avait un demi million d’Euros en liquide dans son coffre).
      Et que pensez vous des liens de Dieudo avec le FN, ce parti qui voudrait virer les musulmans de France?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pourquoi je prie

La peste blonde