in

Syrie : le Koweït et l’Arabie Saoudite rappellent leur ambassadeur

Le Koweït et l’Arabie Saoudite ont décidé de rappeler leur ambassadeur pour dénoncer la répression du régime syrien. Le royaume saoudien affirme dans un communiqué qu’il “ne ne peut aucunement accepter ce qui se passe en Syrie. L’événement ne se prête à aucune justification”.

Suite à la réaction de la monarchie saoudienne, le quotidien syrien al-Watan proche du régime a réagi aujourd’hui en estimant que le communiqué du roi Abdallah d’Arabie est “plus proche d’une lettre de menace américaine que d’une lettre fraternelle”.

Rappelons également que les autorités d’Al-Azhar au Caire ont demandé à la Syrie de mettre un terme à « l’effusion de sang », en considérant que « la situation a dépassé les limites ».

S’il convient de dénoncer sans réserve la répression sanguinaire de la Syrie, la condamnation saoudienne serait cependant davantage crédible si elle n’émanait pas d’une monarchie autoritaire et anti-démocratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le bourreau de la prison irakienne d’Abou Ghraïb a été libéré

les musulmans du XVIIIe ne prieront plus dans la rue