in

Sur CNEWS: les étranges révélations de Xavier Raufer sur la fusillade de Strasbourg

Sans verser dans un discours complotiste, le criminologue   Xavier Raufer revient  sur la fusillade de Strasbourg  et sur le parcours de Cherif Chekatt en direct sur Cnews.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

5 commentaires

  1. Ce qui est sur c’est que les terroristes « islamistes » savent toujours choisir le moment idéal pour commettre leurs attentats quand les gouvernements occidentaux sont en difficulté sur le plan intérieur, qu’ils recrutent le plus souvent des délinquants de droits communs connus des services de police, ignorants des règles islamiques et que ceux-ci ne sont jamais malheureusement capturés pour pouvoir parler. Tout cela c’est bien dommage, mais ce sont des faits qui se répètent à chaque fois. On peut donc au moins poser la question des intérêts objectifs communs qui pourraient exister entre les terroristes et leurs « meilleurs ennemis ».

  2. Je rejoins Plippe dans son analyse. Tout le monde n’est pas forcément physionomiste. Je me souviens que jadis, je peinais à reconnaître mes clients dans les expos.
    A chaque attentat, on nous sert une théorie foireuse du style “comment est-il possible qu’on n’ait rien vu? “.
    La réponse est simple. Si l’attentat a eu lieu, c’est que la police a merdé. Sinon, il aurait été évité. Or, des attentats évités in extremis, on en a des wagons. Je note aussi le fait que la police avait bien bossé, (ou la gendarmerie), puisqu’elle s’apprêtait à arrêter le suspect. Difficile de parler d’aveuglement. Ils l’ont juste raté de justesse.
    A part ça, sûr que ça fait l’affaire du gouvernement. On parle moins des gilets, et plus du terrorisme. Que Castaner exploite cette opportunité inespérée est juste cohérent.
    En attendant, les gilets campent toujours en bas de la côte. Il ne m’a pas paru qu’ils comptaient rentrer à la maison. Mais bon. Certains d’entre eux revivent grâce à ce mouvement. Enfin un rayon de soleil dans une vie de chiotti. Mai 68 version merguez-frites.
    Pourquoi pas après tout?

  3. il faut mettre tout la discussion ou rien !
    il a été aussi évoqué la difficulté de la reconnaissance faciale humaine quand un grand nombre de personnes se pressent pour être contrôlées !
    il a aussi été évoqué que la police française n’est pas encore équipée de caméra de reconnaissance faciale qui dans ces foules aident énormément.
    Bref incomplet !
    Ceci dit je partage :
    Interrogée sur les théories complotistes largement alimentées par les “gilets jaunes” sur internet depuis l’attaque du marché de Noël, Jacline Mouraud estime enfin que c’est “carrément abjecte”.
    Vous voulez également alimenter ?

  4. C’est effectivement l’ analyse la plus pertinente que j’ ai entendu. Mais, il décrit, des dysfonctionnements, dus aux manque de personnels et aux matériels vieillissant, pour cause d’ économies. Nos dirigeants sacrifient la sécurité des citoyens, pour satisfaire la politique de Bruxelles !

  5. A chaque attentat, des personnes de culture musulmane ayant connu les années noires en Algérie ou rescapées des attentats en France nous mettent en garde régulièrement contre notre candeur vis à vis de l’Islam qui prône un retour aux sources des premières années .. on s’habille comme à l’époque, on considère la femme comme à l’époque, le non croyant idem etc. ……. dans la modernité il n’y a que les portables et les armes automatiques qui trouvent grâce à leurs yeux ….
    Ont-elles raison de fustiger notre candeur ?

Written by Saïd Branine

Publicité

Canada : une mosquée finance la formation d’un médecin oeuvrant à Gaza

Réformer l’islam de France ou réformer l’islam tout court ?