in ,

Selon les données astronomiques, le Ramadan 2021 devrait débuter le 13 avril

Quelle sera la date du début de ramadan 2021? Toujours aussi rigoureux et précis, et sur la base de données astronomiques, l’astrophysicien de renommée internationale Nidhal Guessoum* affirme que le croissant lunaire sera visible au télescope ou à l’aide d’instruments optiques le lundi 12 avril 2021 ( nuit du doute) dans le continent américain, mais aussi dans une grande partie de l’Afrique. Le croissant lunaire ne sera pas en revanche visible ni à l’œil nu, ni avec un télescope dans le monde musulman « traditionnel » . Le premier jour du mois de Ramadan devrait donc être annoncé pour le mardi 13 avril 2021 dans la plupart des pays musulmans, mais aussi en Europe et en France. Et Seul Dieu est le plus Savant !

*Docteur de l’université de Californie à San Diego, Nidhal Guessoum a passé deux années en tant que chercheur au NASA Goddard Space Flight Center. Actuellement professeur et vice-doyen à l’ université américaine de Sharjah (Émirats Arabes Unis), chroniqueur régulier dans Gulf News, conférencier invité dans de grandes universités telles que Cambridge, Oxford et Cornell, il est l auteur de nombreux articles et livres parus dans différents pays, en arabe, en français et en anglais. Il est également interviewé régulièrement dans de nombreux médias internationaux, comme Al-Jazeera, BBC, NPR, France 2, Le Monde, The Huffington Post, Sky News Arabia et d’ autres. Nidhal Guessoum est notamment l’auteur du livre paru aux éditions Dervy:    « Islam, big-bang et Darwin « 

Publicité
Publicité
Publicité

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Dear Noureddine,

    As far as I’m concerned, your comment is about crescent sighting (directly or indirectly observed, with and without instruments), which is on my point of view, nowadays, fully misleading.

    In our deep common understanding and learning (Muslim community), and that’s also written in wikipedia, the beginning and ending of islamic moon month (IMM) is conditionned by early crescent sighting (computing). And basically there exist 3 paradigms, one set in the djahiliya, and 2 in this century essentially (though apollo 11, 14 and mostly 15 set their catadioptric mirror up on the moon that reflect laser rays and give instant accurate position of the moon by the end of last century).

    My (demonstrated) statement, is that all those 3 paradigms (+ another one that is not concerned by sighting) can not be taken for granted to defining IMM or IMC (islamic month calendar). You may call it what ever you like, turkish, arabic, french, or pharaonic, there ain’t be IMM.

    Why? because, there is one and only one definition of IMM or IMC that requires to fullfil all 3 conditions (2 natural, and 1 from scriptural text). Actually, GOD « just » fixed dark new moon limits defining unviolated time limits for months, and we Muslims, need just count the number of days where TRUE FAJR rises up, as required by GOD.

    This means, and definition garanties that evidence, that for ramadan holy month for instance, locally in a given city, we should fast 30days if fajr rises up 30 times during dark new moon (DNM) limits (fajr and chawal) and 29 days if fajr rises up 29 times in time limits. This ain’t be the case with the wrong paradigms.We always find mismatch and wrong shifts.

    Every body’s claiming that beginning of next ramadan is on April 13 (notice that they never told you at the same time when will be the end of ramadan that will certainly be taken this year on 12 of may). Comparing with unicity rule discussed above, you will find that their paradigms shift both the first and last day beyond DNM limits. So you will fast 30 days at the end in this scenario, but only 29 in the right limits along with the first day of shawal. So you miss the first day and extra another one.

    More, notice that they never talk about the end of ramadan right at the beginning albeit knowing when it will be (what are they smuggling??)

    Of course, one can demonstrate that having unique (universal) definition of IMC does not mean there will be
    unique calendar in the world, but three (I mean 3 regions where cities in each region shares same calendar).
    Moreover, this geographical configuration changes at each DNM. So at the end, we end up with a year calendar of 36 months instead of 12.

    For instance Quebec, Switzerland, Algeria will share the same natural Ramadan (IMC) calendar (starting April 12 ending May 11), while KSA and Turkey should naturally start on April 13 and end May 11).

    Anything else but those, cannot be called IMC.

    If some people are interrested to understanding all that folk just let me know and we may plan to organize zoom presentation to clearing all fundamental issues.

  2. Salam!
    (Since the earth is spherical, mathematically, it is impossible to see
    the new moon, always, the same (day), for the whole earth.

    At the day of conjunction: due to atmospheric pollution,
    -If line …A ,of…moon maps,( lunar visibility,limit), is between 40 east, and going on the west, to 140 west, the next day is the first day of the lunar month for the west zone (half of the earth), the day after , the east zone, (the other half)
    -If it exceeds the 40 east,( Usually, it is the second day of conjunction), the next day is the first day of the lunar month, for all the earth
    …your viewpoint

  3. …جغرافيا,فلكيا…منطقيا…و شرعيا.

    To moonsighting Australia, crescent moonsighting Malaysia:
    Not necessarily, you have to seen the first moon, each month… it may be seen for…you!
    And the beyond limit, in the direction of the West, can see the crescent, for you, is the longitude 40 degrees east: Makkah line.
    إلى جمعية علماء جنوب افريقيا , علماء المغرب العربي,و أعضاء تقويم أم القرى:السلام عليكم
    ليس من الضروري أن تروا هلال الشهر الجديد,كل شهر:قد يرى لكم(بضم الياء),
    و أبعد مكان يرى لكم الهلال,غربا,هو خط طول 140 غرب
    التحري لهلال أول الشهر, لمنطقة مكة,أو…كاليفورنيا,(المنطقة الغربية)
    , يكون من خط طول 40 شرق و غربا إلى 140 غرب
    و التحري لمنطقة … جاكارثا, أو… الطائف,(المنطقة الشرقية ), من خط طول 140 غرب و…غربا إلى خط طول 40 شرق
    ….يكفي أن يرى غرة الشهر, مسلمين عدلين ,في كل …نصف أرض: و خطي الطول الدين يقسمان الأرض,هما,خط مكة 40 درجة شرق,و خط
    , (…عكس خط مكة ,خط طول 140 درجة غرب) moonless mountains
    (,وذلك للتأكد من الحساب الفلكي
    …أعطوني رأيكم .
    توحيــد الأهلـــة,على تويتر, تقويم ذو…المنطقتين
    …,طبيب عام من…(بني اسحاق),أبناء, الزيتونة,(بالشمال القسنطيني,سفوح جبل القوفي أو الكوفي),و الساقية الحمراء
    حيثما يرفع أذان, فثمة وطني وأهلي.

  4. j’aimerai egalement ajouter que j’avais rencontre il y a plus d’une année a l’université de Fribourg (Suisse) l’un des leaders du CTMF a qui j’avais fais part de quelques une de mes observations et de quelques resultats. Je crois bien que je lui avais egalement envoye des documents.

    Il avait promis de m’inviter pour confronter mon travail a ceux de ses collaborateurs qui eux pronent plutot le calcul des levants (selon un principe d’unification des levants), que je qualifie pour ma part d’inutile et de « misleading ».

    Mais je n’ai toujours pas eu de reponse et c’est bien dommage car un virage important est entrain de se mettre en marche pour mieux apprehender l’hermeneutique de l’islam qui n’aura bientot plus rien a venir avec les methodologies obsoletes qui doivent etre reformees a la lumiere des connaissances de notre temps. Grace a cela, la pratique de l’islam deviendra un plaisir au dela des obligations, lorsqu’on arrivera a maitriser les methodes de rationalisation de verites irrationnelles introduites par le prophete (PBSL).

    La on ne parle plus de « scientisme » mais plus interressant et plus puissant encore de « science inclusive ».

    Enfin, en ce qui concerne les tentatives de l’etat francais de controler les instances qui gerent les divers communautes de musulmans, je ne comprends vraiment les tenants et les aboutissants et je suis d’accord que la confiance a ces organisations ne doit pas reposer sur des cheques en blanc qui menent les fideles de catastrophe en catastrophe.

    Nous avons les elements qui nous permettent nous musulmans d’avoir un raisonnement puissant et a toute epreuve. Mais malheureusement, les 2 cas d’ecole « imsak » et « calendrier lunaire islamique » indiquent que nous sommes au fond du trou, car nous ne savons pas reflechir et avons perdu l’habitude de nous faire confiance.

    Et ce qui me gene le plus dans cette gabegie, c’est que des qu’il s’agit de religion, nos illustres scientifiques semble perdre de leur superbe et sombrer dans la mediocrite, au point de ne pas pouvoir distinguer la defaillance d’un dogme alors qu’ils ont resolu des problemes scientifiques tellement plus compliques que ceux dont nous discutons en ce moment.

  5. Cher Croissant de lune

    J’ai deja regle le problemes que vous posez. Si vous relisez le verbatim de mes interventions sur le site vous trouverez deja reponses a vos questions.

    Je peux egalement vous envoyer des pdf illustres aussi bien en arabe qu’en francais qui clarifient toutes ces questions. Je suis pret a les envoyer a vous directement (par email) ou a la redaction de oumma si cette derniere est d’accord de les partager avec vous seulement (travail en cours encore confidentiel).

    J’ai plusieurs illustrations qui vous montrent comment tout cela fonctionne sur une douzaine de villes sur le globe, et qui montrent comme l’harmonie entre les textes scripturaires et la verite scientifique fonctionne.

    J’evalue egalement les types de biais introduits par tous les paradigmes par rapport a la solution naturelle qui repose sur une la seule definition du mois lunaire islamique qui nous est permise.

    Les versets 51 et 52 de la sourate des abeilles sont d’une puissance incroyable qui va nous permettre d’ajuster plusieurs paradigmes construits en des temps ou la connaissance scientifique faisait defaut.

    Je reste a disposition pour partager queleques elements d’information avec vous si vous le souhaitez.

  6. Salam akhi Raf Ouar, je suis bien d’ac cord pour éliminer au maximum tout élément artificiel et arbitraire, mais alors, donnez une règle très précise. Si la conjonction se produit à dix heures du matin, est-ce que la nouvelle lunaison est supposée commencée ce jour-là ou suppose-t-on que c’est le jour suivant? Si elle se produit quatre heures après midi, on suppose quoi? Il faut bien à un moment donné introduire un arbitraire dans les calendriers qui sont tous arbitraires finalement, la nature est une référence, mais les gens ne fonctionnent pas au quotidien avec une lunaison et donc un jour qui commence à un instant T. Si vous avez une règle précise donnez-la, elle se fondera bien obligé sur la nature prévalant sur l’arbitraire, mais il faut fonder l’arbitraire que vous choisissez. Oui, il y a la règle des trois mois, donc si deux lunaisons à 29 jours sont passées, considèrera-t-on la lunaison troisième commme de 30 jours par défaut?

    Moi je me satisfaisais d’une règle mixte entre la table astronomique sûre et l’anticipation par cette table du fait de savoir, si le premier croissant sera visible ou pas afin qu’on ne cherche pas sottement à l’observer. D’ailleurs, on est éventuellement victime d’artéfacts, on croira voire le premier croissant quand ce ne sera qu’un élément atmosphérique quelconque. Selon la règle dont je me satisferais, on n’a plus besoin d’observation ni de nuit du doute, d’ailleurs l’observation elle-même, rien dans les sources scripturaires ne défend les instruments de vision.

    Donnez clairement votre règle, et autre question, quid des pays aux longues nuits d’hiver, aux longs jours d’été, on fait comment?

    Moi, je suis de sensibilité Frériste, plutôt rationelle et républicaine, voilà pourquoi je pourfonds les représentants abusifs qui ont rédigé sous dictée d’autrui une charte lamentable, les gouvernants qui la leur ont dicté sont eux préservés par la constitution, mais les gens du CFCM quant à eux sont soumis à la loi et à la constitution, or, ils ont violé le principe républicain d’égalité qui est intangible, je ne me soucie pas des gouvernants qui n’en sont pas à une forfaiture près, mais les gens du CFCM, selon la loi actuelle peuvent se faire poursuivre devant les tribunaux suite à cette charte inégalitaire. Précédent dangereux dont les effets n’ont hélas pas fini de se faire sentir, les gens flasques du CFCM ont fléchi au moment où la désobéissance civile leur est prescrite au terme des préambules de la constitution. Je réécris ça ici afin qu’ils en soient conscients, parce que probablement ils l’ignorent, étant ignorants en bien des choses, hélas, hélas! Voilà pourquoi je ne rate pas une occasion de revenir à la charge, qu’ils s’auto-dissolvent et vite, si possible après avoir annoncé le début de Ramadan et qu’ils dénoncent la charte imposée.

    Croissant de lune.

  7. en effet abbas51, nous avons les outils de la connaissance, mais visiblement nous ne savons pas les utiliser.

    ces outils nous indiquent clairement que les dogmes utilisés (4 paradigmes) reposent sur des mois lunaires factices ou artificiels qui ne respectent pas les limites temporelles naturelles des mois lunaires.

    autrement dit y a le mois lunaire defini et impose par Dieu, et y a les autres définis artificiellement par les hommes, et ils ne sont pas les memes.

    cette connaissance que vous citez disqualifie et discredite les paradigmes utilises aujourd’hui, qui sont le moins qu’on puisse en dire erronés.

    par contre la verite scientifique permet de corriger les dogmes actuels (autrement dit nos interpretations des textes) et invalide en particulier toute notion liée à l’observation ou au calcul du levant.

    Tout ce que font ceux qui sont porteurs de ces paradigmes, c’est d’utiliser de maniere maladroite la verite scientifique pour justifier leurs dogmes erronés. Pourtant ces 2 elements, dogmes et verite scientifique, sont contradictoires et il faut simplement reajuster nos interpretations pour permettre leur raccordement logique.

    Si on n’arrive pas a le faire dans le cadre de questions qui permettent de valider scientifiquement nos interpretations alors qu’en sera-t-il des questions ethiques plus compliquees qui sont posees par le 3eme millénaire, et qu’il sera bien difficile de justifier scientifiquement, sachant que c’est le même Dieu qui fait ce monde et qui nous a instruit d’islam.

    Cette « simple » question est un « surrogate » de tous les facteurs logiques que nous devons maitriser pour débloquer l’exploitation rationnelle de notre merveilleuse religion.

    L’observation du levant et encore moins son calcul ne sont plus nécessaire pour déterminer un mois lunaire islamique.

    Pour cela, nous avons « simplement » besoin de connaitre les conjonctions lunaires (facteur de 1er degré) et le temps de imsak (facteur de 2nd degré).

  8. Nous avons maintenant les outils technologiques pour savoir avec précision quand commence le mois lunaire.
    N est il pas temps de mettre à l archaïque méthode d observation à l œil nu ?
    Il nous faut chercher le savoir, même jusqu en Chine, et ce savoir nous permet la précision.
    Par avance, bon ramadan à tous

  9. Réponse a croissant de lune

    Tout d’abord y a pas besoin de s’énerver sur un débat scientifique de 1ere importance. Ensuite, ca ne sert a rien de mettre les gens dans un clan, surtout si ils n’y sont pas. J’habite en Suisse et je ne suis pas concerne par les histoires de chartes de l’islam en France.

    Ensuite, de part mon travail studieux et applique, je ne fais que tenter d’avertir la communauté sur le fait que les dates annoncées ci et la sont aberrantes. De plus je fais l’effort d’expliquer le pourquoi du comment pour que n’importe quel musulman intéressé par la question puisse trouver des elements d’analyse cohérents qui pourront l’aider a mieux comprendre.

    La tradition ne signifie pas suivi aveugle mais suivi éclairé et intelligent des préceptes de notre prophète (PBSL) qui ne viole pas le sens des versets 51 et 52 de la sourate des abeilles.

    J’ai explicité les raisons qui démontrent que les 4 paradigmes utilisés aussi bien ceux utilisant l’observation ou le calcul des levants que les autres, sont aujourd’hui aberrants au sens de versets 51 et 52 de la sourate des abeilles, et ils ne sont n’y lunaires ni islamiques.

    Si vous voulez comprendre pourquoi, a moins d’être un mouton de panurge parmi tant d’autres, considérez la question avec sérieux et gravité et vous verrez que le blabla habituel est affligeant de vacuité et de contradictions.

    Par exemple, lorsque ces gens la citent la connaissance des conjonctions lunaires pour invoquer l’aspect scientifique de la connaissance de l’age des levants, ils n’ont pas tord en ce qui concerne la précision et l’exactitude des calculs et des prédictions sur l’age et sur les conditions d’observation. Mais le résultat de leurs pérégrinations, leur output, c’est un mois lunaire qui ne respecte pas les conjonctions lunaires naturelles imposées par Dieu. Autrement dit, les limites naturelles des mois lunaires sont constamment violées. Leur mois sont artificiels. Hors un calendrier islamique n’est que lunaire et se doit de respecter ces limites naturelles. Actuellement ce n’est pas le cas. La raison est que les paradigmes utilisés qui transforment un bon input en mauvais output sont erronées et ne s’appliquent plus aujourd’hui.

    Je me dois d’avertir les fidèles de cette carence après ils feront ce qu’ils voudront. Le problème ce n’est pas les textes mais notre propre mauvaise compréhension de ces même textes scripturaires.

    Lorsqu’on a le toupet de d’affirmer qu’on connais la date et l’instant des conjonctions lunaires et qu’on continue de parler de « nuit du doute », je suis désolé, mais ca s’appelle de la médiocrité. Et l’islam n’a pas vocation a rendre médiocre mais à rendre meilleur.

    Depuis 4 ans j’ai publié et distribué mes observations et calculs qui démontrent la caducité des 4 paradigmes professés par les doctes habituels, mais aucun d’eux ne m’a encore contacté pour me confronter à une contre-évidence, bien qu’ils soient au courant de mes activités.

    Donc je continue de travailler sur le sujet qui est éminemment scientifique en espérant pouvoir produire les outils pédagogiques et informatifs qui vont aider les plus censés d’entre nous à réunir tous les éléments d’analyse qui leur permettront de suivre la tradition de manière éclairée et de sortir de impasse pour recouvrer la sérénité qui nous fait tant défaut.

    Mais je ne comprends pas aujourd’hui pourquoi tous ces scientifiques continuent de se cacher dans leur tour d’ivoire tout en continuant d’induire les fidèles en erreur, sachant qu’ils ont l’intelligence et les compétences pour comprendre l’évidence de ce que j’affirme.

    Cette question est fondamentale. Tant qu’on ne l’aura pas résolu nous resterons prisonniers de notre médiocrité même si nous avons fréquenté les meilleures centres dispensant la connaissance universelle.

  10. Quand donc en aurons-nous fini avec cette interminable controverse? Puisqu’il est possible d’anticiper si le croissant premier de lune sera ou non visible en dehors d’éventuelles conditions météorologiques passagères, du moment que la tradition dispose que, si le croissant n’est pas vu la nuit du doute, la lunaison commence par défaut passé un jour, j’ignore ce qu’on attend. J’observe curieusement que les gens qui se disent progressistes, les signataires de la fameuse charte mais qui sont là depuis très longtemps sont incapables de faire droit à la demande des Musulmans très nombreux qui se disent non pas progressistes mais juste rationels, mais au fond est-ce surprenant? C’est bien parce que ces gens ne sont pas rationels qu’ils ont signé la charte, ils aiment les petits arrangements de lâches ou de vieillards, ils pourraient bien faire vivre encore longtemps ce comportement irrationel qui épouse très bien la signature de la charte lamentable qui viole et déroge aux principes rigoureux de la République, lesquels stipulent l’égalité citoyenne et donc l’égal traitement des cultes par la gouvernance Française.

    On se fout de votre prétendu modernité/progressisme, votre prétendu sentiment humaniste, la république est affaire de principes rigoureux, pas de sentiments, nous voulons que la rigueur l’emporte sur la sentimentalité ou la lâcheté. Reniez votre signature de la fameuse charte, dissolvez-vous en tant que CFCM le jour où vous aurez enfin disposé la validité de la détermination astronomique et rigoureuse des lunaisons. Rendez ce service aux Musulmans de France avant de vous faire oublier.

    Et relisez ceci si vous êtes véridiques, vous n’avez pas le droit de laisser faire ce qui se profile dans l’article suivant,

    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion-fr/france-unef-mixite-droit-syndical-democratie-racisees-avenir-lyceen

    Croissant de lune.

  11. Réponse a Bili:

    La notion d’observation du levant, meme calculée est devenue obsolete, car elle viole les limites temporelles imposées par les instants d’occurence des conjonction lunaires.

    Ces paradigmes obsolètes ont le défaut de créer des « conjonctions lunaires artificielles ambigues » qui « déplacent arbitrairement » les limites des conjonctions lunaires naturelles et redéssinent ainsi les contours d’un nouveau mois qui perd son caractère naturel intransgressible avec une période elle même devenue indéfinie, alors que celle du mois lunaire naturelle est complètement définie. Je rappelle ceci n’est pas un calendrier solaire pour lesquels il est permis de découper artificiellement les mois qui le composent.

    Autrement dit, tous les paradigmes actuels, reposent aujourd’hui sur des « calendriers mensuels artificiels indéfinis » qui ne respectent pas le facteur temporel le plus important caractérisant un mois lunaire, a savoir les limites et l’intervalle de temps entre 2 conjonctions lunaires consécutives.

    Pour clarifier un peu mieux l’idée, il faut savoir que le mois de ramadan 2021 durera environ 712h (entre le 12 avril à 2h30 (gmt+0) et 11 mai à 19h (gmt+0). Chaque pays adaptera ces temps a son fuseau horaire.

    Cet intervalle de temps est donc entièrement défini et il reste constant sur tout le globe. Tout paradigme définissant un mois lunaire rigoureusement ne doit pas transgresser ces limites. Et pour ce faire, la définition générique d’un mois lunaire repose sur 3 facteurs (2 qui sont naturels et non transgressibles, et 1 qui est « arbitraire » dans le sens qu’il n’est pas imposé par la nature). Voici la définition générique:

    « Le calendrier lunaire mensuel recense le nombre de jours entre 2 conjonction lunaires consécutives (facteur naturel 1 non transgressible), qui commencent (facteur naturel 2 non transgressible ) à un temps arbitraire (facteur arbitraire 3). Le facteur naturel 2 est lié au fait qu’une conjonction lunaire a lieu a n’importe quel instant du jour ou de la nuit, qui fait que le dernier jour d’un mois lunaire est toujours a cheval entre 2 mois consécutifs. Le facteur 3 est arbitraire au sens ou il n’y a rien dans la nature qui favorise une valeur plutot qu’un autre. »

    Dans l’islam, la définition générique ci-dessus est spécifiée en choisissant comme seul temps de référence le moment du imsak (début du fajr essadiq) mais en respectant l’intransgressibilité des 2 facteurs naturels restants. Autrement dit, la définition, unique, universelle pour le calendrier lunaire islamique est la suivante:

    « Le calendrier lunaire mensuel islamique recense le nombre de jours entre 2 conjonction lunaires consécutives (facteur naturel 1 non transgressible), qui commencent (facteur naturel 2 non transgressible ) à l’instant du imsak (facteur 3 imposé par le Coran). »

    Autrement dit, pour le ramadan par ex, le nombre de jours jeunés, doit etre strictement egal au nombre de jours ou le fajr essadiq se leve entre les 2 conjonctions lunaires consecutives bornant le mois de ramadan. Notons en passant que la notion de « yawm charii » n’a aucun fondement scientifique ni scripturaire.

    A Lausanne par exemple, le fajr se levera 30 fois entre le 12 avril 4h30 (gmt+2) et le 11 mai 21h00 (gmt+2). Il y aura donc 30j de jeun. Le 1er fajr se levera environ 46′ apres la CL du 12avril, et le dernier jour du ramadan vivra environ 16h dans le mois courant et 8h dans chawal.

    Tous les autres paradigmes qui sont obsoletes vont prédire qu’a lausanne le 1er jour aura lieu le 13 avril et le dernier jour le 12 mai (ils considereront de maniere aberrante et inutile le 11 mai comme nuit du doute et comme l’observation du levant sera impossible ils feront jeuner les fideles anormalement 1 jour de plus).

    Autrement dit, si on ne considere seulement la problematique du 1er jour, ce qu’il va se passer en realite, c’est que les paradigmes utilisés, vont considerer arbitrairement le 1er jour authentique du mois dans lequel le fajr se lève 46′ apres la CL du ramadan, comme trop jeune pour etre pris en consideration et ils considereront le jour d’apres (le 13 mai) soit le veritable 2eme jour comme le 1er jour du mois.

    Implicitement, cela revient a décreter artificiellement que le 12 mai c’est le dernier jour de chaabane. Ceci revient a censurer l’ordre naturel de l’agenda divin en décrétant une nouvelle « conjonction lunaire artificielle » remplaçant celle qui est naturelle, qui va être positionnée de manière non définie et ambiguë quelque part entre le 12 mai 5h18 et le 13 mai 5h16 (imsaks a lausanne ces jours-ci).

    En conséquence la durée de vie du mois n’est plus définie, et on retombe sur nos travers djahiliyesques, comme si nous manquions de connaissances.

    Tout cela, parce que nous n’avons pas compris, d’un part les sens des mots du prophete (PBSL), qui nous a simplement indiqué que lorsque nous ne connaissons pas les CL, le moyen le plus précis (à quelques heures près) c’est de rechercher l’observation des levants et non pas le calcul des levants qui ne sert plus a rien du moment que le calcul efface le doute. Et Dieu instaura la règle fondamentale qui veut que lorsque la connaissance est défaillante il est nécessaire de « retarder pour s’assurer » que le mois est devenu effectif.

    Nous avons les démonstrations en illustration, qui montre que la que la recherche des levants (observés ou calculés) est non seulement obsolète aujourd’hui mais n’a plus de sens à défaut d’etre inutile et trompeuse.

    Desole pour la longueur du texte, mais en conclusion, tous les paradigmes que nous suivons aujourd’hui (et il y en 4) ne respectent pas le facteur naturel le plus fondamental dans la définition du mois lunaire générique, a savoir l’intransgressiblité des conjonctions lunaires. La seule manière de rectifier tout cela c’est d’observer scrupuleusement la définition du mois lunaire islamique qui est unique et donc universelle puisque les 3 facteurs sur lesquels elle repose sont imposés par Dieu, 2 sous forme naturelle, et 1 par son commandement dans le texte scripturaire.

    NB: le fait que soit définition imposée soit unique et universelle ne veut pas dire que dans le monde il y aura un seul calendrier unique et universelle comme nous l’avons signalé dans notre post précédent. Dans le monde, à chaque période de mois lunaire, il y aura 3 mois calendaires selon les combinaisons au-plus-tot/au-plus tard des 1ers et derniers jours du mois.

  12. Voici un commentaire intéressant sur le même sujet vu sur un site qui répondait à un article qui prônais la détermination du mois de ramadan grâce à la vision exclusivement :

    As-salam alaykoum

    Le mois de Ramadan commence à la « naissance » de la nouvelle lune, et la vision du croissant lunaire à l œil n ‘est qu’un moyen et pas une fin en soi…

    Si la nouvelle lune (conjonction soleil-lune-terre) se produit avant le coucher du soleil, alors le nouveau mois commence à la nuit tombée. Dans le calendrier musulman, le changement de jour se produit au coucher du soleil et non à minuit comme dans le calendrier grégorien.

    Pour que le croissant lunaire soit visible, certaines conditions astronomiques doivent être réunies :

    – Un âge de la Lune minimum de plus de 11:40 h
    – une élévation et élongation qui soient respectivement plus grandes que 5° et 8°.
    Grâce aux données astronomiques, tant observationnelles que de calcul, on peut de manière fiable prédire un évènement QUI SE PRODUIT REELLEMENT, mais observable ou non selon la météo ou les outils en notre possession. Et ces données ont fait leur preuve de leur efficacité de manière empirique, c’est grâce à elles que l’on a pu prédire à la seconde près les éclipses de lune et de soleil des années à l’avance.

    Et ceci ne fait que confirmer ce qu’Allah nous a révélé il y a plus de 1400 ans
    Sourate 55 versets 5 : « Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux] »

    La vision oculaire à l ‘époque du prophète SWS était le seul moyen possible de déterminer le début du mois lunaire, (pas de télescope encore) tout comme le cheval (monture) ou la marche étaient le seul moyen de se rendre à la Mecque pour faire le pèlerinage.
    Et impossible de savoir si le croissant de lune a été vue ailleurs, pas de moyen de communication mondiale comme aujourd’hui.
    Mais aucune source islamique ne fait mention de rendre exclusif ces moyens et d’exclure tout autre moyen pour déterminer le début du mois de Ramadan, ou de se rendre à la Mecque.
    Alors pourquoi personne aujourd’hui ne conteste que se rendre à la Mecque pour accomplir un pilier de l ‘islam, en voiture ou à vélo est permis, mais lorsqu’il s’agit de déterminer le début du Ramadan (visibilité de la lune ou naissance de la nouvelle lune) à l’aide de données astronomiques et de moyens techniques modernes serait invalide ?

    Mais avec étonnement je constate que lorsqu’il s’agit de déterminer les heures de prière qui est aussi un des piliers de l’islam, il y a consensus pour accepter les données astronomiques (qui détermine l’heure exacte du passage du soleil sous l ‘horizon pour la prière du Maghreb par exemple) et établir un calendrier des heures de prières sans nécessité d’avoir quelqu’un qui observe le ciel et avertie dès que l ‘heure de la prière est arrivé.

    Aujourd’hui je peux affirmer que lors de la nuit supposée du « doute » le croissant lunaire ne sera pas observable en France, car il ne réunit pas les conditions d’observabilité même par un temps clair :
    En l’occurrence, l’élévation de la lune et l’élongation de la lune par rapport au soleil la nuit du lundi 12 avril seront respectivement plus petites que 5° et 8°, la vision du croissant lunaire est alors considérée comme impossible.
    Peut-être que dans quelques années grâce à un télescope infrarouge ultrasensible on verra cette nouvelle lune (et je crois savoir qu’il existe déjà de nouvelles techniques d’observation avec caméra CCD infrarouge).

    Alors pourquoi mobiliser du temps et de l’énergie aux frères de la Oumma en cherchant un croissant de lune en France le lundi 12 au soir, que l’on sait inobservable ?
    Pour respecter la traditionnelle nuit du doute ? Alors ce n’est plus de l’ordre du religieux.

    Pour autant le premier jour de jeûne du mois de Ramadan sera certainement annoncé pour le 13 avril 2021 InchAllah, car le croissant lunaire sera visible sur une partie de l ‘Afrique subsaharienne et comme vous le dites se fier aux résultats d’observation d’un pays tiers est admis en islam.

    Je terminerai en disant qu’Allah nous a doté de raison El Hamdulilah pour que nous puissions observer et comprendre Sa Création.
    Observons-là et cherchons avec humilité et intelligence à la comprendre.

    L’avis d’un simple musulman qui essaye de réfléchir.

    Et Allah est le plus Savant.

  13. Salam,

    J’aimerai corriger les informations concernant le calendrier lunaire islamique (imposé par la nature et les textes scripturaires) du mois de ramadan, qui ne remettent pas en cause la connaissance précise des conjonctions lunaires, mais remettent en cause les paradigmes obsolètes, jadis vrais les siècles précédents, mais plus du tout aujourd’hui.

    Tout d’abord il y a un principe de localité géographique naturel qui impose que sur le globe chaque mois lunaire islamique décrit au sens de la définition universelle unique concernant l’islam se déclinera en 3 mois (deux de 29j et un de 30j), selon les combinaisons au-plus-tot/au-plus-tard des 1ers et derniers jours du mois. De plus cette configuration géographique change tous les mois, ce qui fait qu’en réalité, dans le globe, un calendrier lunaire complet est représenté par 36 mois au lieu de 12.

    Et pour ne pas faire long et à titre d’exemples, les calendriers lunaires mensuels du ramadan 2021, commenceront le 12 avril et se termineront le 11 mai (1er jour chawal le 12 mai 2021), à titre d’exemples, à Lausanne, Alger et Montreal,Quebec (soit 30j de jeûn).

    En arabie Saoudite et Turquie, le 1er jour sera le 13 avril et le dernier jour le 11 mai (soit 29j de jeun). et ainsi de suite pour les autres pays…

    Toutes les autres dates qui vont etre annoncees par les habitues des medias se baseront sur 4 paradigmes qui sont tous obsoletes, du fait qu’ils imposent une condition sur l’occurence des conjonctions lunaires qui n’est pas conforme à l’ordre naturel des choses.

    En réalité la solution de cette problématique de calendrier qui a assez duré est simple à résoudre pour peu qu’on ait l’intelligence de réformer les dogmes qui viole de plein fouet un principe de foi fondamental cité dans la sourate des abeilles verset 51 et 52.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le cauchemar de 25 Algériens, bloqués à Roissy depuis un mois

Depuis janvier, l’Algérie a expulsé plus de 3 000 migrants vers le Niger