in

S’appeler Alexandre passe mieux que Mohamed selon un patron

Lorsque l’on fait un stage, il vaut mieux s’appeler Alexandre que Mohammed. Cette discrimination a été vécue par Mohamed, 19 ans, stagiaire dans une société de livraison dans les Ardennes. Le directeur adjoint de cette entreprise a ordonné à Mohammed de changer son prénom en Alexandre. « J’avais préparé mon argumentaire ainsi : “Service clientèle, bonjour. Mohamed à l’appareil”, quand le directeur adjoint est venu vers moi pour me dire : “Mohamed, ce n’est pas courant. Tu vas t’appeler Alexandre, ça passe mieux” », a expliqué le lycéen à l’AFP. Surpris par cette demande, Mohamed s’est plaint auprès de cette hiérarchie qui, au lieu de le soutenir, l’a renvoyé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Algérie : relaxe pour les deux non-jeûneurs

“Le fantôme de l’islam entoure l’Europe”