in

Saïd Bouteflika et deux anciens patrons des renseignements restent condamnés à 15 ans de prison

 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. ça ne plaisante pas avec la justice algérienne !
    Les corrupteurs emprisonnés, mais les vrais détenteurs du pouvoir qui s’en foutent du peuple
    continuent d’être protégés et à l’abri de la justice.
    C’est ça la réalité algérienne.

  2. Said Bouteflika, ne vaut rien. C’est un blanc dans l’équation.

    On les juge les généraux Toufik et Tartag , non pas du crime contre l’humanité des années 90, ni du fisco économique sur les vingt dernières années.
    On les juge parce qu’ils voulaient doubler Gaid Salah, il y a un an.

    Le général d’armée Toufik et le géographe général major Tartag méritent la mort, aussi bien dans la loi humaine que dans la loi de dieu.

    Toufik , avec tous les crimes, ne faisait pas partie de la promotion Lacoste, mais il travaillait au service de cette promotion.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Royaume-Uni : de jeunes développeurs musulmans s’attellent à favoriser un meilleur apprentissage du Coran

Irak : Bagdad s’est réveillée sous la neige