in

Royaume-Uni : un pub oblige un enseignant dénommé “Islam” à enlever son t-shirt personnalisé à son nom

Nurul Islam, 32 ans, un professeur de technologie britannique de confession musulmane, qui se décrit lui-même comme peu pratiquant, ne pensait pas qu’un jour son patronyme serait lourd à porter, et plus encore à afficher sur un tee-shirt personnalisé de son école, comme le veut la tradition, au point d’être l’objet de regards noirs et d’une discrimination qui ne dit pas son nom…

                                                                

Lorsqu’il est entré la semaine dernière dans le pub « Coach and Horses », en plein cœur du Hertfordshire, pour y rejoindre une partie de ses élèves et des collègues de l’Académie Alleyne Thomas, ce père de trois enfants n’a pas senti immédiatement que les yeux de l’assistance étaient braqués sur son tee-shirt noir, et plus particulièrement sur son nom de famille qui y figurait en toutes lettres, provoquant un malaise palpable et très contagieux autour de lui.

Alors que Nerul Islam saluait certains de ses confrères qui étaient déjà attablés, tous revêtus du même sweat que lui, personnalisé à leur nom plus british et par conséquent moins anxiogène, le barman des lieux s’est approché, l’air grave, pour lui demander d’enlever le sien en raison de l’émoi suscité auprès de la clientèle, quelques jours après la tuerie de Nice.

Stupéfié et meurtri à la fois par cette requête humiliante faite en présence de professeurs de son établissement scolaire, dont certains comptent parmi ses amis, l’enseignant musulman au parcours sans faute a été d’abord décontenancé, ne sachant comment réagir et quoi répondre, avant de s’exécuter la mort dans l’âme, conscient d’être une victime collatérale du terrorisme aveugle et d’un rejet discriminatoire. Une double peine, en somme…

« J’étais abasourdi par la demande du serveur, et je reste profondément bouleversé par l’incident plusieurs jours après. J’ai été victime d’une discrimination caractérisée à cause de mon nom, dont personne ne connaît la signification mais que tout le monde craint. Si je m’étais écrié que Islam veut dire « paix », est-ce j’aurais été autorisé à garder mon tee-shirt sur moi ? », s’est indigné Nerul Islam dans les colonnes du Daily Mail, lui dont le grand-père a combattu le nazisme au péril de sa vie dans les rangs de l’armée britannique.

Après mûre réflexion, celui-ci a fini par porter plainte auprès de la police du Hertfordshire afin de réhabiliter son nom et son honneur sali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tweet islamophobe : le maire (LR) de Compiègne soutient inconditionnellement son adjointe, Arielle François

Le CFCM appelle les musulmans à se rendre à la messe dimanche