in ,

Royaume-Uni : deux milliardaires musulmans rachètent Asda, le géant de la grande distribution

Entrepreneurs dans l’âme, dotés d’un sens aigu des affaires et ne craignant pas de se retrousser les manches pour qu’elles soient exaltantes et florissantes, Mohsin et Zuber Issa jouent désormais dans la cour des grands de l’autre côté de la Manche…

Ces deux frères inséparables font la fierté de leurs parents, venus d’Inde pour s’installer à Blackburn, au Royaume-Uni, dans les années 60, avec rien ou si peu en poche, mais l’espoir d’une vie meilleure porté en bandoulière. Ils ont forgé leur exceptionnelle réussite à la force du poignet, et sont d’autant plus respectés pour cela.

Devenus une source d’inspiration intarissable pour la communauté musulmane britannique,  notamment la jeune génération dont ils stimulent la fibre entrepreneuriale, Mohsin et Zuber Issa, âgés respectivement de 49 et 48 ans, ont poursuivi leur irrésistible ascension jusqu’à atteindre le sommet d’une pyramide qu’ils pensaient inatteignable : celui qui hisse tout en haut de la grande distribution.

Publicité
Publicité
Publicité

Loin d’être pris de vertige, les deux milliardaires musulmans ont toutefois conclu, vendredi 2 octobre, un accord de rachat à couper le souffle ! Pour la coquette somme de 6,8 milliards de livres sterling, ils se sont porté acquéreurs du géant Asda, la chaîne emblématique de supermarchés et véritable fleuron de l’alimentaire du royaume britannique.

« Nous sommes très heureux et fiers d’investir dans Asda, une entreprise britannique emblématique que nous admirons depuis de nombreuses années », ont déclaré Mohsin et Zuber Issa, à l’issue d’une négociation rondement menée et d’une signature, chargée d’émotion, qui a scellé leur succès.

Publicité
Publicité
Publicité

Plus que jamais soudés, les deux frères ont évoqué, lors d’un point presse très attendu, leur vision de l’entreprise, ainsi que la philosophie qu’ils souhaitent lui insuffler, tout en mesurant le long chemin parcouru depuis leurs premiers pas effectués, à l’adolescence, dans le petit garage acheté par leur père. Une petite entreprise qui, grâce à leur flair infaillible et leur volonté d’aller de l’avant, n’a jamais connu la crise… Elle a au contraire prospéré, au-delà même de leurs espérances, en essaimant à travers toute l’Europe, sous le label Euro Garages.

« Notre philosophie sera centrée sur le client d’Asda, sur l’excellence opérationnelle et l’engagement envers les communautés. Ce sont sur ces mêmes valeurs, auxquelles nous sommes très attachés, que nous avons bâti EG Group. Elles seront l’essence même de l’enseigne. Nous sommes impatients de contribuer à faire d’Asda une entreprise différente, diversifiée et inclusive, qui continuera à fournir des prestations de qualité auprès de toutes les communautés du royaume », a insisté Mohsin Issa avec une grande force de conviction.

« Nous sommes partis de rien ! », s’est exclamé pour sa part Zuber, les yeux brillants, avant de se souvenir de leurs débuts, quand ils ont tout appris aux côtés de leur père, les mains dans le cambouis et en ne rechignant jamais à la tâche : « Nous n’avions pas peur de nous salir, que ce soit sous les voitures à réparer ou en nettoyant les toilettes !  Nous étions des hommes à tout faire, nous servions aussi à la pompe, et cela n’a jamais rien eu de déshonorant, bien au contraire».

Publicité
Publicité
Publicité

Stoïques face au tourbillon grisant de la fortune et de la gloire, Mohsin et Zuber Issa ne sont pas seulement des investisseurs avisés, n’ayant pour maître-mot que la rentabilité…

Fidèles aux valeurs humanistes de l’islam et désireux que leur réussite profite non seulement à leurs plus de 45 000 employés, mais aussi aux plus vulnérables et déshérités de leurs concitoyens, ils sont également les créateurs et généreux mécènes de la Fondation Issa. A travers elle, ils ont à cœur de financer de grands projets de santé publique (ils ont ainsi acheté un IRM pour l’hôpital de Blackburn), de promouvoir l’éducation et de lutter contre la pauvreté Outre-Manche et à l’étranger.

Célébrés comme des gloires locales à Blackburn, leur terre natale, les deux self-made men musulmans du royaume britannique n’ont assurément pas fini de faire parler d’eux… en bien et pour le bien de tous.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’immuable débat sur le voile (www.liberation.fr)

En Algérie, la colère après un nouveau féminicide