in

Roger Waters réagit à la criminalisation en France du boycott d’Israël

Mes chers citoyens,

Avec la plupart des membres de la société civile mondiale qui réfléchissent, ressentent et compatissent, je déplore l’occupation de la Palestine et l’assujettissement de toutes ses populations non juives. La discrimination pratiquée depuis 1947/48 par l’État d’Israël est inacceptable.

Je suis anti-raciste, anti-colonialiste, anti-guerre, anti-oppression et anti-discrimination.

Nous, les populations du reste de la société civile mondiale, avons toujours levé notre chapeau devant vous les Français pour avoir adopté la « Déclaration des Droits de l’Homme » en 1789. Dévoués comme vous l’étiez aux principes de Fraternité, d’Egalité et de Liberté, il y avait toujours, croyions-nous, dans votre coeur battant collectivement, un attachement à la défense des opprimés où qu’ils soient, même hors de France !

Aujourd’hui, j’ai lu avec horreur qu’un tribunal de chez vous a déclaré illégale une manifestation pacifique de supporters de BDS contre la politique du gouvernement actuel d’Israël, qui est raciste, oppressive et discriminatoire, déclarant que la manifestation elle-même était une discrimination et infligeant des amendes aux manifestants pacifiques.

C’est un triste jour pour la France et pour le système judiciaire français. S’opposer aussi fermement à BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) parce qu’il utilise les mêmes outils que ceux utilisés en Inde, au milieu du 20ème siècle, contre l’oppression de l’autorité britannique, et par les manifestants américains, noirs et blancs, dans le Sud des Etats-Unis sous Jim Crow, et aussi par les manifestants noirs et blancs du monde entier unis dans la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, c’est une tache sur la bonne réputation de la République française.

BDS, BOYCOTT DESINVESTISSEMENT ET SANCTIONS, EST, JUSQU’ICI, LA SEULE VOIE EFFICACE VERS UNE PAIX POSSIBLE EN TERRE SAINTE FONDEE SUR LE BIEN ETRE A LA FOIS DES PALESTINIENS ET DES ISRAELIENS PARTAGEANT LIBERTE, JUSTICE ET EGALITE.

Pourquoi votre système judiciaire s’y opposerait-il ? Une révolte publique indignée dans votre grand pays devrait exiger une enquête publique pour savoir quel fondement juridique a permis cette plainte contre les supporters de BDS. En tout état de cause, à titre personnel, je ferais part de mon intérêt. Les supporters de BDS, qui ont été attaqués par votre système judiciaire, ont très clairement mon soutien, mon respect et mon affection.

D’ailleurs, tout homme ou femme qui monte au créneau pour défendre nos frères et sœurs opprimés en Palestine et en Israël est mon frère et ma sœur.

Cette question n’est pas compliquée, c’est une affaire de juste et de faux, c’est une affaire d’application exacte et inexacte de la loi. La loi devrait être utile aux opprimés, pas aux oppresseurs. Si votre loi protège les oppresseurs, les racistes et les discriminateurs, et punit les hommes et les femmes au grand cœur qui tiennent des barricades pour défendre la liberté, où que ces barricades puissent exister sur notre petite planète, alors votre loi est imbécile.

Avec mon affection et mon respect, Chers Citoyens
Traduction : J. Ch. Pour BDS France
(En italique les mots en français dans la lettre)

Source : Mondoweiss 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Méfiez-vous de la force des dromadaires

Caméra cachée américaine : qui, d’une conductrice en panne voilée ou non voilée, a le plus de chance d’être secourue ?