in

Quatorze mois de prison pour le frère d’Ahed Tamimi…

Obligé de libérer Ahed Tamimi au bout de 8 mois, devant la mobilisation mondiale, Israël se rattrape en enfermant et condamnant de nombreux autres membres de sa famille, dont son frère de 21 ans, Waed, accusé de jets de pierres sur des soldats israéliens.
Les pierres, face à un occupant qui est chez vous, avec ses jeeps, ses chars, ses checkpoints, ses colons, ses bombes lacrymogènes et son « skunk » puant, c’est tout ce que les Palestiniens ont pour, non pas se défendre, mais juste faire savoir à l’occupant qu’il n’est pas chez lui.
Et comme dans le village de Nabi Saleh, on est infesté par les soldats et les colons, comme dans tout le reste de la Cisjordanie occupée, une gifle ou des pierres, c’est tout ce que les jeunes ont à se mettre « sous la main ». Et cela dure depuis des années, des dizaines d’années, sans qu’Israel puisse faire cesser cette résistance qui leur rappelle sans arrêt, que les Palestiniens existent et qu’ils sont chez eux.
Alors on les arrête, on les torture, on les maintient en détention, pendant qu’on arrache leurs oliviers, qu’on démolit leurs maisons, qu’on fait pleuvoir des bombes sur leurs hôpitaux, leurs écoles, leurs stades et leurs centres culturels. Et quel est le tarif pour ces crimes autrement plus graves ?
C’est étrange, mais les médias ne posent pas cette question…. Pas plus qu’ils ne commentent la phrase d’Ahed Tamimi qui a dit : « Prison ou pas, de toutes façons, je ne suis jamais libre sous occupation ».
EuroPalestine

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Le gouvernement sanguinaire et xénophobe de Netanyahou n’arrivera jamais à faire taire ces héros résistants. Les Tamimi et les autres méritent notre respect et notre plus profonde solidarité. Je suis profondément choqué de voir notre « diplomatie » française muette ou appelant ce gouvernement d’Apartheid israélien à la « retenue »…. c’est pathétique.
    Cette « diplomatie » française a depuis longtemps le pantalons aux chevilles et semble apprécier la vaseline tant le lobby israélien est redoutable d’efficacité. Chut….. toute critique du gouvernement israélien criminel, voleur de terres, irrespectueux des résolutions de l’ONU et oppressant au possible une population emprisonnée à ciel ouvert fera de vous un antisémite.
    Il y a belle lurette que cette rhétorique de la pleurniche ne tient plus la route. La communauté internationale n’est pas décidée à enlever ses œillères. Heureusement que certaines voix s’élèvent contre ces criminels qui méritent de comparaître devant un tribunal identique à celui de Nuremberg !
    Le gouvernement français comme l’israélien me répugnent au plus haut point !

  2. Décidément, ils ont la poisse, dans la famille Tamimi.
    Vous savez quoi? Les israéliens devraient consulter une agence de com compétente, histoire d’éviter ce genre de connerie. Même ceux qui les défendaient mollement commencent à baisser les bras. Ceci dit, Bibi cherche à se faire réélire. Sinon, il va en taule pour corruption. Alors, un peu d’indulgence.

    • Patrice, je vois que l’ancestrale sens de la collaboration qui court dans tes veines et tes gênes n’a pas fini de torturer ton très théorique du courage.
      Tu es vraiment une sangsue dont les aïeuls ont dû apprendre l’art de ramper dans les moments qui réclament du courage.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Parler malgré nos craintes, et refuser de céder à la facilité du silence

La genèse de la monarchie saoudienne et du wahhabisme : au-delà du mythe