, ,

Refoulée de sa banque en raison de son voile, une cliente américaine musulmane, effondrée, dit “Plus jamais ça !”

Jamela Mohamed était loin d’être une inconnue pour le personnel de l’agence bancaire Sound Credit Union installée à Kent, une localité de l’Etat de Washington, et c’est parfaitement sereine qu’elle s’est présentée au guichet vendredi dernier, revêtue d’un voile dont elle n’imaginait pas qu’il lui vaudrait d’être refoulée comme une malpropre, voire pire, comme une dangereuse pasionaria de l’islam.

Le choc n’en a été que plus rude pour cette infortunée cliente, noire et musulmane, qui venait régler une facture en toute quiétude et qui, à peine entrée, s’est vu intimer l’ordre de retirer son hijab par une superviseuse mise hors d’elle par sa présence.

Interloquée, Jamela Mohamed n’en a pas cru ses oreilles lorsque son interlocutrice, furibonde, a purement et simplement refusé de la servir, avant de hausser le ton en menaçant de composer le 911 pour alerter la police.

Entouré de son voile, le visage de la jeune femme était pourtant visible, affable et familier dans l’agence bancaire où elle se rend régulièrement pour effectuer diverses opérations. Mais ce jour-là, aux yeux d’une employée aveuglée par une haine viscérale, il représentait un épouvantail anti-américain à bannir sans autre forme de procès.

Munie de son téléphone portable, Jamela Mohamed a eu le réflexe de filmer la discrimination flagrante dont elle était victime, zoomant sur le panneau qui indiquait « pas de chapeau, pas de capuche, pas de lunettes de soleil » pour révéler au grand jour le traitement injuste qui lui était réservé. En effet, après avoir consenti à contrecoeur à retirer son voile, quelle ne fut pas sa stupeur de voir deux clients chapeautés entrer dans la banque sans rencontrer le moindre obstacle.

Se sentant humiliée, elle a regagné sa voiture en larmes. Effondrée devant l’objectif de son smartphone, elle a expliqué qu’en ce jour de grande prière collective, elle arborait un hijab pour accomplir la salat Al-Jumu’a. Puis, apercevant, sur le parking, l’employée de la banque qui lui avait infligé un terrible affront, elle s’est mise à l’apostropher avec une pointe de désespoir dans la voix : « Madame, est-ce que je mets en danger votre sécurité ? ».

Parce qu’elle ne veut pas que cet ostracisme anti-musulmans se produise à nouveau et offense d’autres citoyennes américaines voilées, Jamela Mohamed a diffusé sa vidéo sur Facebook. Grand bien lui en a pris, puisqu’elle a suscité un immense émoi auprès de plus de 900 000 internautes, poussant la direction de la banque Sound Credit Union à sortir de sa réserve pour présenter ses « excuses les plus profondes » et diligenter une enquête interne.

« PERSONNE ne devrait être traité de cette manière en raison d’un simple voile, d’autant plus que ce que l’on m’a interdit violemment, on l’a autorisé à des hommes qui avaient la tête couverte, et ce, malgré le règlement écrit en toutes lettres », s’est insurgée cette cliente d’une banque US à jamais marquée par ce vendredi assombri par un refoulement islamophobe accablant, au pays merveilleux de Trump.

I went into Sound Credit Union in Kent, Wa to pay my bill as normal. The video above will show the discrimination that I faced today. I am a black Muslim woman and was observing Jummah, so I had my hood on. The teller asks me to “take off my hood”. In order to adhere to their policy, I ran outside to get my hijab. When I came back, two men before me were served with no issues, but both were wearing hats. Then I confronted the teller and he told me “it should be no issue, let me get my supervisor for permission,”. Instead of seeking a resolution, she chose to do this…watch the video. I never want this to happen to anybody and NOBODY should ever be treated this way. Thank you.Sound Credit Union KIRO 7 News Komo 4 TV The Seattle Times Kent ReporterACLU Nationwide CAIR-Washington State Seattle King County NAACP

Posted by Jamela Mohamed on Friday, May 5, 2017

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Pourquoi imputer le.comportement ignoble de cette employée de banque à l élection de D. TRUMP?
    Cela n à strictement rien avoir. Oumma.com à la mémoire qui flanche. Avez vous oublié que depuis les attentats du 11/9 l hostilité envers les musulmans n à fait qu accroître. Depuis Bush jr, du.prix nobel de la guerre Obama jusqu a Trump la haine du musulman à envahi le continent Nord américain et toute l Europe.
    Donc merci d éviter les.raccourcis entre les discours de Trump et la malheureuse histoire qui est arrivée à cette jeune femme.

  2. Les larmes aux yeux un retour des années hitlérienne malgre la haine de cette dame je lui souhaite d’ouvrir son coeur à l’amour car la première qui en souffrira c’est bien elle et à cette magnifique femme courageuse malgre la douleur je lui souhaite de continuer à vivre dans l’amour et de ne ressentir aucune haine que Dieu nous permet de vivre pleinement Son Amour et d’aimer toutes personnes pour Lui amin. Nous sommes tous Ses créatures et nous retournerons tous vers Lui.
    Que Dieu sois avec vous amin.

  3. “une employée aveuglée par une haine viscérale” ?

    Êtes-vous sûrs que de tels comportements de haine n’existent pas dans les pays musulmans ? Quand on voit par exemple que le maire chrétien de Jakarta vient de prendre 2 ans de prison ferme pour avoir cité un verset du coran, dans lequel il est dit que les musulmans ne doivent pas prendre pour amis des juifs ou des chrétiens ? Vous qui vivez chez eux…

    Mais oumma.com veille sans cesse à nous rappeler que les musulmans sont menacés et qu’ils ne doivent donc pas s’intégrer. Voici un peu de tolérance :

    http://www.3ilmchar3i.net/article-les-signes-indiquant-l-alliance-accordee-aux-mecreants-65076016.html

  4. Je rentre d un séjour a New York et je n ai pour ma part rencontré aucune hostilité envers moi qui suis musulmane et voilée. Bien au contraire, partout ou je suis entrée, de mes nombreux passages dans les banques, les universités, etc je n ai rencontré aucun problème..Je logeais sur la 7 e avenue, et non loin, les hommes et les femmes pouvaient prier dans la mosquée AR AHMAN en toute tranquillité…manger hallal dans les nombreux snacks qui se trouvent en plein new york sur lesquels sont affichés le label hallal ou se déplacer dans me métro sereinement entourés d affiches avec des femmes …voilées!!!…Enfin, sur times square, GAP fait sa pub avec des filles ….voilées sur écrans géants!!!
    Je pense pour ma part que ces comportements racistes relèvent de la personne elle même, de son éducation, de son degré d instruction….Avant de partir aux USA, j appréhendais ces choses là que l on entend à travers les médias depuis l election de Trump, mais je suis contente d avoir vu lu et entendu tout le contraire grâce à mon passage sur place…Allaho alam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cours d’autodéfense très demandés par les Américaines voilées depuis l’élection de Trump

Édouard Philippe nommé Premier ministre: “Le vieux monde est de retour”, d’après Mélenchon