in

Reçu par le CRIF, Tareq Oubrou parle d’une “obsession sur la Palestine” de la part de beaucoup de jeunes

Tareq Oubrou, imam et recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux, membre également de l'UOIF, a été reçu par le CRIF, le 15 avril, dans le cadre de sa Commission pour les relations avec les Musulmans.  

Le CRIF a publié sur son site un compte-rendu de cet échange. Plusieurs sujets ont été abordés dont le conflit israélo-palestinien: "Lors du débat, plusieurs questions ont porté sur des positions radicales exprimées au sein de l'UOIF en particulier pour ce qui concerne le conflit israélo-palestinien : il a ainsi été mentionné le grand stand de solidarité à l'entrée des dernières rencontres organisées au Bourget, début avril. Tarek Oubrou a affirmé que critiquer un gouvernement israélien n'était pas remettre en question l'existence d'un Etat ou d'un peuple, et qu'il y avait aussi de l'ignorance de la part de beaucoup de jeunes, qu'il explique par "l'obsession sur la Palestine" qui traverse en profondeur cette population ; il n'en excuse pas pour autant certains débordements. Il pense aussi que, en retour, les propos tenus au sein de la communauté juive doivent être soigneusement pesés en raison de leur résonnance médiatique. Il a également été mentionné la proximité de Camel Bechikh – dirigeant de l'association "Fils de France" -" avec Alain Soral, proximité que notre invité a dit ne pas ressentir ni cautionner, tout en proposant à notre commission de le recevoir ainsi que d'autres responsables musulmans pour en discuter directement avec lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BHL préfère le chaos actuel en Libye au régime de Khadafi (vidéo)

Attentat déjoué: Henri Guaino reproche au gouvernement d’en faire trop