in

Raqqa, la dictature de la peur: caméra cachée au coeur de la capitale de Daesh

Comment vit on au quotidien sous le joug des islamistes les plus intransigeants? Qui sont ils, d'ou viennent ils, quels sont leurs moyens? Comment opére la police islamique? Comment s'exerce la justice? Au péril de sa vie, une syrienne cachée derrière un niqab désormais imposé à toutes les femmes a filmé clandestinement la vie quotidienne dans cette ville ou elle est né il y a près de 25 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Selon « The Washington Post » à Rakka les bombes françaises tuent d’abord les civils

Aux États-Unis, deux hommes ont failli rater l’avion parce qu’ils parlaient arabe