in

Quand l’islam radical, selon Fourest, booste l’audimat sur France 5

La recette pour faire exploser l’audimat ou booster les ventes de magazines n’est plus un secret d’alchimiste, jalousement préservé par un cercle d’initiés, dont personne, parmi les profanes, n’aurait encore saisi les ressorts qui permettent à la magie d’opérer.

Non, les ficelles du succès d’audience sont connues de tous, le truc qui marche à tous les coups est éventé depuis belle lurette, à l’instar de Caroline Fourest,  la “serial-menteuse” confondue au grand jour mais cooptée par le système, qui s’est imposée comme la plus grande illusionniste du PAF…

Prenez le suffixe en « isme », accrochez le au mot « islam », saupoudrez le tout avec les épithètes « radicaux et extrême », ajoutez un nuage d’objectivité pour noyer le poisson, malaxez le tout dans une série documentaire censée éclairer la France des Lumières, et vous obtenez « Les réseaux de l’extrême : les radicaux de l’islam », une enquête parfaitement scénarisée et orchestrée, avec et à la gloire de la papesse du service public de l’audiovisuel, Caroline Fourest, décidément sur tous les fronts (mariage gay, le Front National, la condition de la femme, les religions…).

L’auto-congratulation doit être à son comble chez France 5, à l’annonce du record d’audience enregistré mardi soir par la chaîne, pour un documentaire diffusé dans la case « Le Monde en face », qui a réuni 848 000 téléspectateurs, soit 3% du public scotché devant le petit écran, devançant ainsi Arte et France 4. Un succès qui doit certainement beaucoup plus à l’effet sensationnaliste de l’« Islam » qu’à l’effet Fourest uniquement…

La seule chose qui continue à nous échapper, dans cette vaste entreprise de manipulation des esprits, c’est ce qui peut bien pousser certains, tel Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux et cadre de l’UOIF, à participer à ce jeu de dupes, et donc à le cautionner par sa seule présence à l’image dans un face-à-face convivial avec Fourest, alors même que le vernis de l’UOIF en est ressorti égratigné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belgique : l’agresseur sexuel de jeunes filles musulmanes mis sous les verrous

Nadir Dendoune, enfin libre !