in

Agression islamophobe de Rabia: Fourest condamnée pour diffamation

Dans un message publié sur Facebook, l’avocat Hosni Maati a annoncé aujourd’hui la condamnation pour diffamation de Caroline Fourest: “C’est avec le plus grand des plaisirs que je vous annonce que Caroline Fourest a été condamnée pour diffamation dans le dossier l’opposant à la jeune Rabia agressée parce que musulmane à Argenteuil ! La bataille fut longue, la plaidoirie épique, la collaboration avec mon confrère Christine Aubert-Maguéro efficace !

Selon le jugement du Tribunal de grande instance de Paris rendu le 22 octobre, “Caroline FOUREST devra verser à Rabia BENTOT la somme de 6 000 euros, dont 3 000 euros à titre de dommages-intérêts en réparation du préjudice moral causé par les propos diffamants figurant dans la chronique intitulée « Faut-il être féministe pour dénoncer l’agression de femmes voilées?», diffusée le 25 juin 2013 sur la station de radio France Culture.”Dans cette chronique Fourest avait en effet fait planer la suspicion sur l’agression dont avait été victime la jeune Rabia (voir témoignage de Rabia Bentot  ci-dessous sur OummaTV).

Les propos incriminés reproduits ci-dessous

” (…) Mais commençons par les faits : les deux agressions en question pour lesquelles nous disposons de récits contradictoires, ce qui explique aussi la difficulté à se mobiliser… » ; une autre agression qui remonte au 20 mai dernier, cette fois c’est une jeune femme d’à peine 17 ans qui auraient été insultée, traitée de sale arabe et de sale musulmane par deux hommes, deux autres crânes rasés ayant porté des coups et arraché son voile. Cette fois aussi la jeune femme n’a pas déposé plainte tout de suite, il a fallu attendre que son père, en voyage à l’étranger, ne revienne accompagnée de militants du « CRI » bien décidés à médiatiser l’agression, notamment sur le site communautariste « Oumma.com » où le père, pourtant absent au moment des faits, passe son temps à couper la parole à sa fille, pour donner sa version. Et là aussi c’est une version qui n’a pas arrêté de changer, dont la police d’ailleurs doute. Elle n’exclut pas un règlement de compte familial, une opération punitive destinée à faire payer à la jeune femme son style de vie, jugé trop libre, ce qui changerait évidemment tout » (….) c’est que si ces agressions sont avérées et non bédonnées, et non bidonnées (…)

Témoignage sur OummaTV de Rabia et de son père Abdelkrim

Mise à jour :

Cliquez ici pour voir la vidéo de Me Hosni Maati, l’avocat qui a fait condamner Caroline Fourest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le député marocain Mohamed Yatim en est persuadé : le poker est halal !

FREE PALESTINE : Premier festival international pour la liberté de la Palestine