in

“Quand Le Pen monte, j’ai honte”, la chanson entonnée par le député PS du Pas-de-Calais à l’approche des régionales

La musique adoucit les mœurs, mais aura-t-elle le pouvoir d’éveiller les consciences aliénées ou phagocytées par la lepénisation des esprits ?

Sur un air d’accordéon, Frédéric Cuvillier, le député-maire de Boulogne-sur-Mer, tête de liste départementale du PS dans le Pas-de-Calais, veut y croire et a sorti sa botte secrète pour contrer l’irrésistible percée de Marine Le Pen et de sa rhétorique de la haine au cœur de sa propre région : une chanson du terroir entonnée en choeur, non dénuée d’humour et censée être plus évocatrice que tous les longs discours.

Reste à savoir si son refrain entraînant saura couvrir les harangues électrisantes de celle qui se croit déjà en terrain conquis…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

De l’Afghanistan à l’Allemagne, sur la route de l’exode empruntée par Massoud, un jeune Afghan (reportage)

L’armée israélienne s’en prend aux hôpitaux (vidéos)