in

Quand Kadhafi prédisait le pire en Europe si “La Libye venait à être déstabilisée”

Cassandre pour les uns, prophète de malheur pour les autres, une chose est certaine : feu Kadhafi, lynché à mort pas ses faux amis d’hier, Sarkozy, son hôte de l’Elysée, en tête, a prêché dans le désert lorsqu’il prédisait que la déstabilisation de la Libye, et par conséquent sa propre destitution, ouvrirait la boîte de Pandore en Europe.

« Si la Libye venait à être ébranlée, cela aurait de mauvaises répercussions sur l’Europe et la Méditerranée », ou encore « Il y aurait un déversement de millions d’Africains clandestins en Italie, en France, et l’Europe entière deviendrait noire en peu de temps », tels étaient les funestes présages de Kadhafi que les va-t-en-guerre du pays des droits de l’Homme, dont BHL, le petit télégraphiste d'Israël à Benghazi, impatients de parachever leur politique calamiteuse, ont consciencieusement ignorés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La flambée des actes islamophobes au Royaume-Uni

Yves Nicolin, maire de Roanne : Oui aux réfugiés chrétiens, Non aux réfugiés musulmans !