in ,

Puis-je vous poser quelques questions sur la prière en islam ? Le statut Facebook qui cartonne

Un statut Facebook rebondit à travers le monde d’Ouganda en Australie, de Virginie en Somalie, à Londres, partout il est aimé et partagé. De quoi s'agit-il?   Seulement d’un selfie de Molly baker et d' Osman,   pris dans le hall d’un aéroport. Est-ce la joie de la curiosité éclairée qui transparaît sur le visage de Molly Baker et la sérénité souriante de Osman Ali qui ont eu cet effet? Difficile de répondre. 

Cette histoire débute, alors  que Molly  attendait  son avion.  Assise dans le hall de l’aéroport,  elle  remarque un musulman effectuant sa prière, posant son front sur une écharpe qu’il avait mise sur le  sol. Curieuse,  elle a attendu qu’il finisse ses prières pour lui poser quelques questions : « Puis je vous questionner sur la prière ? Est-ce que vous souhaitez  répondre sur ce sujet? » 

Osmane Ali, Somalien installé à Londres, comptable pour la banque mondiale et l’ONU a accepté sans hésiter. Il  lui a expliqué les  grandes principes  de la prière, dont  son orientation, la Qibla. Interrogé egalement  sur la montée de l’islamophobie et le discours de  haine de Donald Trump, il a répondu que cela l’empêcherait à la fois  de voyager pour voir ses parents, et  nuirait à son travail au sein des organisations internationales. 

« J’ai mes opinions. Mais si tu me connaissais tu saurais que je suis juste une personne soucieuse d'autrui. Un humain parmi les autres (…) Il y a les extrêmes vois-tu. Il y a Trump et l’Etat islamique … mais aucun des deux ne parle pour les millions de personnes qui sont au milieu. » Evoquanrt  un sermon entendu le jour même à la mosquée, il lui précise : « L’imam parlait à son auditoire de l’importance de montrer un autre visage de la foi que celui donné dans les médias … d’être prêt à des rencontres comme nous venons de le faire  »

Molly qui jouit d'une certaine popularité sur Facebook ne s’attendait pas à ce que, après avoir tagué Ali sur son post, le témoignage très émouvant de leur rencontre fasse le tour du monde : « A la minute où je l’ai posté, il a aussitôt circulé partout en Angleterre, en Somalie et dans tout le monde musulman ». Samedi le post avait été liké par plus de 66 000 personnes et partagé plus de 17 000 fois. Ali a réagi en commentant également la photo : « Tout ça me renforce dans ma conviction que ce monde recèle de personnes fraternelles qui aiment la paix. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brigitte Bardot prend la tête de la croisade contre les Quick Halal

Crise des réfugiés : bataille médiatique en Angleterre