in

La plus grande fédération de fermiers indiens rejoint la campagne BDS

All India Kisan Sabha (AIKS), qui représente 16 millions de fermiers et de travailleurs agricoles en Inde, a annoncé s’engager dans la campagne de boycott, désinvestissement et sanctions contre Israel, jusqu’à la fin de l’occupation et de la colonisation.

Un timbre indien de 1981 exprimant la solidarité avec la Palestine

“Nous refusons notamment que les firmes israéliennes s’investissent dans le secteur agraire de l’Inde”, ont-ils écrit, expliquant qu’ils allaient mener une campagne pour expliquer à l’ensemble des fermiers indiens que tout bénéfice extrait de l’agriculture indienne par Israel ne pouvait servir qu’à renforcer l’occupation militaire et l’apartheid en Palestine.

Il y a une longue tradition de résistance au colonialisme en Inde, ainsi que de solidarité avec le peuple palestinien, souligne Apoorva, coordinateur de BDS palestinien pour l’Asie du Sud.

Créé en 1936, AIKS,qui s’est battu contre l’impérialisme britannique avant l’indépendance du pays, combat actuellement les mesures de droite du premier ministre indien Modi, qui rejoignent celles de Trump et de Netanyahu, et qui ont entraîné une vague de suicides chez les fermiers indiens endettés.

Soruce : BNC

CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tariq Ramadan a pris un congé de l’Université d’Oxford

L’Arabie saoudite “en état de guerre” avec le Liban