in

Peine capitale. L’Arabie saoudite a exécuté 120 personnes en six mois

L’Arabie saoudite a exécuté 120 personnes au cours des six premiers mois de 2022, selon l’association European Saudi Organisation for Human Rights (ESOHR). C’est près du double du nombre de personnes mises à mort l’an dernier au cours de la même période, rapporte The Washington Post.

Pourtant, continue le journal américain, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) promet depuis 2018 de réduire les cas de peine capitale, dans le cadre de ses efforts pour moderniser le royaume.

Publicité
Publicité
Publicité

“Un nombre sans précédent d’exécutions”

Une volonté qui ne se transcrit pas dans les faits. Après une baisse importante en 2020, 65 personnes ont été exécutées en 2021 ; et les chiffres relatifs au premier semestre de cette année ont ainsi largement dépassé ceux de 2020 et 2021 combinés, selon l’ESOHR.

“Si l’Arabie saoudite continue d’exécuter des personnes au même rythme au cours du second semestre 2022, elle atteindra un nombre sans précédent d’exécutions, dépassant le record de 186 exécutions en 2019”, indique le rapport de l’ONG, cité par The Washington Post.

Publicité
Publicité
Publicité

Lire l’intégralité de l’article sur Courrier International 

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Qatar : le pays expulse des travailleurs étrangers qui manifestaient pour toucher leurs salaires

La Tunisie travaille avec la Russie pour envoyer une astronaute dans l’espace