in

Pas de voile au Crédit Mutuel

COJEP International nous a appris qu’au matin du 20 juin, une jeune femme, cliente avec sa famille depuis plusieurs années de l’agence du Crédit Mutuel, place de la République à Belfort, avait été discriminée. En effet, comme l’indique le communiqué de COJEP International, alors que la jeune femme avait rendez-vous à 9h avec son conseiller, la guichetière a refusé de lui ouvrir la porte de sécurité tant qu’elle n’enlevait pas le foulard qui cachait ses cheveux.

Nous tenons à préciser : la jeune femme ne portait pas de voile intégral qui aurait pu dissimuler son visage, mais un simple voile sur ses cheveux. Cet incident, se déroulant devant de nombreux témoins, a été vécu comme une humiliation par la cliente du Crédit Mutuel.

Alerté, COJEP International a alors contacté la banque qui leur a répondu que le visage de la jeune femme était complètement dissimulé et que pour des raisons de sécurité, l’employée ne pouvait pas ouvrir la porte. Bien heureusement pour la cliente, les faits discriminatoires se retrouvent sur les enregistrements vidéo de la banque, qui a demandé à revoir la jeune femme le lendemain, sans doute pour étouffer cette nouvelle bévue.

La banque Crédit Mutuel considère-elle que toutes les musulmanes sont des menaces potentielles ? Que penser d’employés qui ne font pas la différence entre une simple voile et un voile intégral? Le Crédit Mutuel prend le risque, en ne condamnant pas de telles attitudes, de voir migrer les avoirs de nombreux clients vers d'autres établissements, plus respectueux de leur clientèle. Il s’expose également à des poursuites que les clients pourront faire-valoir le cas échéant avec l'aide du CCIF.

Le CCIF condamne fermement le comportement de cette employée, comportement qui s’inscrit dans une longue ligne de discriminations qui touchent de plein fouet les femmes voilées.

Le CCIF se joint à COJEP International pour demander à ce que les dirigeants de cette banque reconnaissent leur erreur et prennent les mesures nécessaires pour stopper de telles attitudes.

Le CCIF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“The Dictator”, le film qui confond dictateur et musulman

Des parents d’élèves s’insurgent contre le port du voile au baccalauréat