in

Nouvelles manifestations en Europe et aux États-Unis contre des statues controversées

Des militants anti-racistes britanniques, français et américains réclament toujours le déboulonnage ou la « contextualisation » de statues érigées à la gloire de personnages liés au passé colonial ou esclavagiste.

Publicité
Publicité
Publicité

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Les statues ne sont que les symboles d’une propagande ambiante et la plupart de ceux qui les défendent ignorent qu’on en a enlevé et remis de nouvelles à chaque èpoque De plus elles sont l’expression d »un machiste défendu même par les femmes réaques mais qui se pensent féministes A notre époque on a pas besoin d’ADORATION de soi-disants grands hommes à l’image des divinités polythéistes les vrais sages n’ont pas besoin de statue !

  2. Cette espèce d’hystérie éradicatrice risque de provoquer un retour de flamme redoutable dont les groupes ethniques minoritaires pourraient bien, in fine, faire les frais.
    La plupart des Français sont en effet profondément allergiques à cette lutte des classes qui a muté en « lutte des ethnies » et qui recherche moins la justice que l’extension d’une sorte de guerre civile larvée. Comme si la société française n’était pas déjà suffisamment fragilisée…
    Heureusement, pour l’instant, les leaders de l’opération entraînent derrière eux bien peu de monde.

    • J’ajoute que la destruction de statues est souvent le truc le plus idiot qu’on ait trouvé pour vouloir changer la politique…
      Quelques exemples :
      – on a bazardé une très belle statue équestre de Louis XV installée sur la place du Parlement à Bordeaux, pendant la Révolution. Résultat : on a récupéré un trio de « grâces » nues et fessues qui plaisaient aux bourgeois n’ayant que cette occasion de se rincer l’oeil en dehors des maisons closes…Mieux vaudrait remettre en place Louis XV sur son cheval…
      – à Kiev, en 2014, les manifestants ont foutu en l’air une des meilleures statues de Lénine. On peut être résolument hostile au régime communiste mais distinguer une bonne oeuvre d’art d’une mauvaise. Or celle-ci était très réussie, dans le registre art soviétique. Plus intelligent : on a créé un musée à Moscou où sont remisées des statues de Lénine, Staline etc…Ca forme la jeunesse sur la façon dont un régime se met en scène…
      – j’ajoute que Daech et les talibans en Afghanistan se sont fait une spécialité dans l’ « ‘art » de marteler des oeuvres d’art et des statues exceptionnelles ; pas vraiment une référence ;
      – enfin, nos destructeurs de statues vont-ils s’attaquer à celle de Louis XIV à Versailles, un roi qui n’a pas lutté contre la colonisation ?
      Comme disait Audiard : les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’ on les reconnaît…pas à la couleur de peau !

  3. Les plus grands esclavagistes de tout les temps étaient des Arabes. Il faut peut-être commencer par la,
    non.
    Quoi qu’il en soit il est inadmissible que des musulmans font cela en France. Qu’ils aillent casser des
    statues chez eux.

  4. Ils vont encore nous emmerder encore longtemps ces Black Lives Matters ? S’ils avaient eu de grands hommes, eux aussi auraient eu des statues. La condition des noirs en occident est de loin meilleure que dans n’importe que pays africain. En France, les premières victimes du racisme sont les arabes, est-ce qu’ils passent leur temps à pleurnicher et à réclamer ? Non, ils se retroussent les manches, étudient à l’école, créent des entreprises, etc. Si les nois ne sont pas contents de leurs conditions en pays blanc, qu’ils retournent en Afrique et nous lâchent une bonne fois pour toute !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Jugeons les gardes des Sceaux qui ont interdit le « BDS »

Covid-19 dans le monde : propagation record