in

Nicolas Anelka: “L’islam me tire vers le haut”

Dans un entretien accordé au Parisien Magazine, Nicolas Anelka est revenu  sur sa conversion à l’islam: «Je suis sûr de ma religion (converti à l’Islam à 16 ans) et de mes croyances. Ma religion me tire vers le haut. Voilà pourquoi après 18 ans de professionnalisme je suis toujours là.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Michel Onfray, un philosophe pour supermarchés

Annecy : un homme braque son fusil sur les fidèles à la sortie de la fête de l’Aïd