in

“Ne cherchez pas querelle à la Turquie” : Erdogan menace Emmanuel Macron (www.lci.fr)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti samedi 12 septembre son homologue français Emmanuel Macron de “ne pas chercher querelle à la Turquie”, alors que la tension monte entre les deux pays à propos de la situation en Méditerranée orientale.

La tension monte d’un cran entre la France et la Turquie à propos de la situation en Méditerranée orientale. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti, ce samedi, son homologue français Emmanuel Macron de “ne pas chercher querelle à la Turquie“. “Ne cherchez pas querelle au peuple turc, ne cherchez pas querelle à la Turquie“, a lancé Recep Tayyip Erdogan dans un discours télévisé à Istanbul, en référence aux sévères critiques émises par Emmanuel Macron envers Ankara dans le cadre du conflit entre la Turquie et la Grèce, à propos de la prospection pétrolière en Méditerranée. Le chef de l’Etat avait précisément décrit les comportements de Recep Tayyip Erdogan comme “inadmissibles“, appelant ce dernier à “clarifier ses intentions“. La Turquie “n’est plus un partenaire dans cette région“, avait-il déploré, tout en soulignant son “souhait profond” de “réengager un dialogue fécond“.

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Bah, Erdogan veut instaurer une nouvelle dictature islamiste (une de plus dans le monde musulman) en Turquie et ressusciter l’Empire ottoman.
    Je souhaite bien du plaisir aux pays arabes qui faisaient partie de l’Empire turc.
    En attendant, tout esprit critique doit disparaître en Turquie (comme en Egypte, en Iran, en Syrie, mais je ne vous la liste qui est trop longue).
    Mais dites donc, les moslims, comment en êtes-vous arrivés à vous plaindre tout le temps alors que vous ne nous donnez aucune raison d’espérer en vous ???
    Etonnez-nous. Faites la révolution chez vous.
    Sans religion et sans corruption………………. Sinon dans 2 siècles, vous en serez toujours au même point.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Coronavirus : la barre des 10 000 nouveaux cas en 24h franchie en France

Algérie: des peines allant de 10 à 20 ans requises contre les frères Kouninef (www.liberte-algerie.com)