in

Monfermeil: démolition imposée de la Grande salle de prière

Le délibéré rendu, le 5 mai 2014, par la Cour d’Appel de Paris, ordonne la remise en  état des lieux dans un délai de 6 mois assorti d’une astreinte mais annule le  jugement de 1ére instance rendu le 17 janvier 2012 par la 15ème Chambre du tribunal de Bobigny.
Les Responsables de l’association vont se conformer à la décision de justice et entreprendre la démolition de la Grande salle de prière qui accueille chaque vendredi plus de 400 fidèles. La dernière prière qui y sera tenue sera celle de la célébration de l’Aïd-el-Kebir. Depuis l’annonce du verdict de la Cour d’Appel de Paris, la Mairie est restée muette quant aux dispositions concrètes que cette dernière entend prendre afin de garantir l’exercice respectueux et en toute sécurité du culte sur notre commune.
Afin de gérer cet évènement qui aura des conséquences sur la pratique du culte des musulmans de Montfermeil et des communes voisines, nous sommes en contact avec les autorités préfectorales. Un rendez-vous a été fixé au 30 septembre 2014.
L'ACCMM
 
A propos de l’ACMM :
La mosquée ESSALAM (ACMM) existe depuis 2002. Ancrée dans les territoires, elle  joue un rôle social fort et est le lieu de prière pour plus de 1000 musulmans, habitants de Montfermeil ou des communes voisines.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sénateur américain McCain reconnaît avoir des relations constantes avec l’Etat Islamique

Euro 2020 : Israël renvoyé dans les cordes (Vidéo)