in ,

Mondial au Qatar : un supporter mexicain se convertit à l’islam à Katara

Elle a eu pour cadre la somptueuse Mosquée bleue de Katara, l’un des joyaux architecturaux dont regorge l’extraordinaire village culturel du même nom, situé au nord de Doha, la conversion à l’islam d’un aficionado mexicain du ballon rond a été diffusée sur Twitter par celui-là même qui peut attester de sa véracité : le prédicateur yéménite Hayyan Al-Yafei. (voir vidéo ci-dessous)

Alors que le coup d’envoi du Mondial venait à peine d’être donné, ce touriste, reconnaissable entre mille au traditionnel sombrero qu’il arborait, a franchi timidement le seuil de l’une des plus belles mosquées du Qatar, à la recherche d’informations sur « l’islam, les musulmans, la culture des musulmans ». Sentant qu’une profonde quête de sens se dissimulait sous sa soif de découvertes, le prédicateur a entamé un dialogue avec lui. 

Publicité
Publicité
Publicité

« Cet homme est entré dans la mosquée pour se renseigner sur l’islam, sur la culture des musulmans, et j’en suis venu à lui exposer les cinq piliers de la foi, en lui précisant que l’islam est la religion de tous les prophètes. Il a, alors, émis le souhait sincère d’appartenir à la religion musulmane, d’embrasser l’islam en son âme et conscience », a relaté Hayyan Al-Yafei. 

C’est dans une atmosphère chaleureuse que ce jeune fan de football mexicain a prononcé la Shahada, en rassurant son guide spirituel et grand témoin sur un point essentiel : personne ne l’a contraint à se convertir.

Publicité
Publicité
Publicité

De son côté, la chaîne Aljazeera a partagé sur Youtube une vidéo montrant de jeunes supporters de football en train de pénétrer dans l’une des enceintes sacrées de Katara, poussés par une saine curiosité. Tout en dégustant les confiseries offertes par les fidèles, ils ont bu les paroles de leurs hôtes, lesquels se sont fait un plaisir de répondre à toutes leurs questions, dans plusieurs langues.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La civilisation moderne à l’épreuve (1ère partie)

Ecosse : Anas Sarwar, le leader musulman du Labour’s Party, nommé « Homme politique de l’année » !