in

Mode islamique: dans un débat enflammé, Aïda Touihri dénonce une approche coloniale

Mention spéciale aux deux chroniqueuses du Grand 8, Hapsatou Sy et Aïda Touihri, qui ont fait entendre un autre son de cloche dans le concert assourdissant de critiques contre « la mode islamique » monté crescendo, en l’espace de quelques jours, depuis les allées du pouvoir et les salons feutrés du parisianisme.

Défendant chèrement la liberté fondamentale de s’habiller selon ses goûts, totalement niée par l’arrogance des féministes préférées des médias et l'instrumentalisation de l'islamophobie institutionnelle, tout en rappelant que la suprématie de la mode occidentale a ses limites et des frontières géographiques, elles ont toutes deux déploré que la parole des femmes voilées, en plus d’être déshumanisées et pointées du doigt, soit systématiquement confisquée.

Aïda Touihri a, quant à elle, dénoncé une « approche colonialiste » d’un énième débat passionnel et attisé à dessein… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Algérie: bagarre entre militants du FLN (vidéo)

Une musulmane répond à la ministre Laurence Rossignol et à Plantu