in

Maroc : le holding Marjane arrête le commerce de l’alcool

Au-delà de la question inhérente à la religion, le marché très concurrentiel de l’alcool représente un enjeu économique, financier et sociétal non négligeable au Maroc.

Aussi, la fermeture des rayons alcool dans trois magasins de la chaîne d’hypermarché royale Marjane n’est-elle pas passée inaperçue, à l’heure de la reprise officielle de la vente des spiritueux par les différents distributeurs implantés au Maroc

Le Holding du royaume de l’Atlas a créé l’événement après l’Aïd, et le bruit court que d’autres supermarchés sont susceptibles de lui emboîter le pas. Le Maroc a-t-il donc mal à son alcool, et faut-il y voir un revirement stratégique et politique ?

En attendant d’en savoir plus sur cette mise au régime sec du Maroc, et sur son ampleur véritable, plusieurs grandes surfaces ont vidé leurs rayons alcool, sept magasins ayant pris la tête du mouvement : Derb Soltan, El Massira, Khouribga, Béni Mellal, Aîn Sebaâ, Salé et Morocco Mall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cisjordanie : une jeune fille de 15 ans, mairesse de sa ville, le temps d’un été

Alain Juppé juge l’islamophobie contraire à la laïcité et aux principes républicains