in

Corse : un pont aérien avec le Maroc pour recruter des cueilleurs de clémentines

900 travailleurs du Maroc doivent venir cueillir les clémentines en Corse. Certains dénoncent une aberration économique et sanitaire. Les autorités s’expliquent et rassurent.

C’est l’heure de la cueillette des clémentines en Corse et il faut croire que ce n’est pas un savoir-faire français. L’île de Beauté embauche pour cette tâche 900 travailleurs du Maroc depuis une soixantaine d’années. Un pont aérien est mis en place entre Casablanca et Bastia. Le premier vol doit atterrir ce vendredi 9 octobre.

C’est au Maroc que les producteurs corses trouvent les meilleurs cueilleurs, formés. Ils resteront sur place 3 ou 4 mois. Ils sont rompus à ce travail physique. « Il y a une difficulté de travail qu’il ne faut pas cacher », explique Joseph Colombani, président de la Chambre d’agriculture de Haute-Corse.  « Je ne porte pas de jugements, simplement un constat. Tout le monde peut venir ramasser les clémentines en Corse, explique-t-il à RTL. Sauf que ceux qui tiennent la distance, ce sont souvent les groupes de travailleurs marocains.« 

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Histoire secrète de la chute de Bouteflika

Marché halal: le nouveau filon des entreprises espagnoles et portugaises