in

Malgré les polémiques, le gouvernement irlandais favorable à la construction d’une mosquée

Malgré de nombreuses controverses, le vice-Premier ministre Martin McGuinness, s'est montré favorable au cours d'une allocution à l’Assemblée à la construction d'une mosquée à Belfast.

Une attitude qui s’oppose aux propos du pasteur James McConnell qui lors d’un sermon a décrit l’islam comme étant une religion satanique. Même si bien plus tard, ce dernier s’est excusé, la communauté musulmane Irlandaise a a été particulièrement offensée. McGuinness s’est lui-même exprimé sur le sujet qualifiant  les propos du pasteur  de  "très regrettables".

Le vice-Premier ministre espère une entente entre les députés afin de trouver une suite favorable  à la création d’une nouvelle mosquée. Il a ajouté que lui et le Premier ministre, Peter Robinson, sont conscients que les habitants de Belfast de confession musulmane (environ 4000) ont droit à une mosquée.

Interrogé par le député Robin Swann du parti conservateur Ulster Unionist, concernant une aide financière éventuelle de l’Etat pour cette construction, McGuinness a répondu que le Premier ministre « croit qu'il serait approprié, et je suis d'accord avec lui que, si nécessaire, des fonds publics soient utilisés afin de faciliter la construction d'une mosquée à Belfast."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Peut-on dire que «l’homme est un singe» ?

Le Conseil Européen de la fatwa annonce le début du Ramadan pour le samedi 28 juin