,

Mahmoud Abbas préfère le CRIF aux associations pro-palestiniennes

De passage à Paris, le Président de l’Autorité palestinienne (ou ce qu’il en reste) Mahmoud Abbas, a préféré rencontrer le CRIF que les associations qui manifestent depuis toujours leur solidarité avec le peuple palestinien. Selon un communiqué du CRIF, c’est donc Mahmoud Abbas lui-même qui a tenu à rencontrer lundi 27 septembre son président Richard Prasquier. Abbas s’est également entretenu avec deux défenseurs inconditionnels des crimes de Tsahal : Alain Finkielkraut, et Nicole Guedj. Ces différentes entrevues ne sont en rien surprenantes. Totalement discrédité, honni par le peuple de Gaza, Mahmoud Abbas s’est mué en un vulgaire laquais sénile au service exclusif des intérêts israéliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Netanyahou doit plus craindre Platini qu’Obama

Élection du premier député musulman en Australie