in

Macron à un jeune algérien: « Vous n’avez jamais connu la colonisation, qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? »

Macron en Algérie.

Macron à jeune algérien: « Vous n’avez jamais connu la colonisation, qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? »Le bain de foule du Président Emmanuel Macron dans les rues d'Alger a été particulièrement apprécié par la population algéroise. Au cours d'un échange improvisé, le président Macron particulièrement à l'aise a été interpellé par une jeune algérois sur la reconnaissance des crimes coloniaux par la France: " Il faut que la France assume son passé colonial vis-à-vis de l'Algérie" lui assène ce jeune homme. Le chef de l'Etat français qui est un remarquablement communiquant lui répond: "que cela fait longtemps que la France l' a fait (…) Il y a des français qui aiment terriblement l'Algérie, qui ont fait de belles choses. Il y en a fait qui ont fait des choses atroces, on a cette histoire entre nous, moi je n'en suis pas prisonnier ." Macron demande ensuite l'âge de celui qui vient de l'interpeller directement parmi la foule: "26 ans". Macron lui réplique aussitôt : « Vous n’avez jamais connu la colonisation, qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? »

Posted by Oumma.com on Thursday, December 7, 2017

Le bain de foule du Président Emmanuel Macron dans les rues d’Alger a été très apprécié par la population  algéroise. Au cours d’un échange improvisé, le président Macron, particulièrement à l’aise, a été interpellé par un jeune algérois sur la reconnaissance des crimes coloniaux par la France. ” Il faut que la France assume son passé colonial vis-à-vis de l’Algérie”, lui assène ce jeune homme. Le chef de l’Etat français, qui est un remarquable communicant,  lui répond alors: “Cela fait longtemps que la France l’ a  fait (…)  Il y a des français qui aiment terriblement l’Algérie, qui ont fait de belles choses.  Il y en a  qui ont fait des choses atroces, on a cette histoire entre nous, moi je n’en suis pas prisonnier.” Macron demande ensuite l’âge de celui qui vient de l’apostropher directement : “26 ans”. Macron lui réplique aussitôt :  « Vous n’avez jamais connu la colonisation, qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? »

21 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Allez dire en Israel, ou en France ce qui revient au même, qu’on doit tourner la page de la Shoa et qu’on arrête de nous embrouiller avec ça ! Toujours ce double traitement de la part des occidentaux, un pour les arabes/africains et un autre pour le peuple élu

  2. Pour la France le devoir de mémoire et célèbre en grande pompe tous les ans et c est très bien ainsi, et les autres devraient oublier!!!! Ç est indigne d un chef d état d avoir un tel mépris pour des millions de morts pour la liberté
    . .

  3. c’est Macron qui embrouille son monde avec je n’est jamais connu la colonisation! Sarko disait à peu près la même chose alors que nous savons tous que le chef d’état qu’il ait 70 ans ou 5 ans est un chef d’un état qui n’a pas l’âge de son chef. Oui Macron doit répondre. Et si l’algérie n’était pas indépendante aujourd’hui, il aurait dit :ce n’est pas mon problème je ne l’ai pas colonisé! je ne m’en occupe pas! .
    C’est ridicule et pas intelligent et la seule vérité est que:
    ce sont les rapports de forces qui font dire ou ne pas dire

  4. Macron ne connaît rien à rien, Il embrouille 60 millions de français, et tout un tas de dirigeants du monde. C’est un homme de théâtre ! Voilà ce qu’il est.
    Un fils à Mme… Comment ose t’il sortir une phrase aussi stupide ? Devons-nous oublier ? J’ai 46 ans, avoir la double nationalité me lie à cette colonisation, mes enfants…
    Comment pourais-je oublier l’histoire de mon peuple, ma famille ? Tant de blessures. Rayer l’arrivée des Algériens à la fin des années 50, dont mes parents faisaient partis, l’accueil qu’il leur a été réservé dans des bidonvilles où ils ont vécus plus de 16 ans !!!!!!!!!!! Et oui Mr Macron, vous n’embrouillerait pas cette jeunesse qui n’oublie pas les stigmates de 130 années de colonisation (1830-1962), de ce qu’elle à laissé comme cicatrices indélébiles et irréversibles à tout un peuple. Les mots ne suffisent pas.
    Vos propos sont blessants et indignes d’un chef d’Etat !

  5. Le monde d’aujourd’hui qui vit sur celui d’hier sans le comprendre et se poser des questions pour ne pas revivre hier est un monde voué à rester dans l’ignorance et qui ne s’avancera jamais dans le présent pour préparer l’avenir. Telle est la règle du jeux. Quant à la réponse donnée au jeune algérien par le jeune E.Macron est des plus cinglante tout en reconnaissant ce qui a été commis par les anciennes générations, mais pas par lui dot il ne peut être comptable. Ce jeune algérien a-t-il comprit lorsque ce jeune président lui a dit ” Il y a un devoir de mémoire collective à faire et qu’il y a une page à tourner sans l’arracher, pour aller de l’avant – Moi! je n’ai pas connu cette période coloniale, et vous l’avez-vous connu avec l’age que vous portez ? Pour ma part, je dirais que le jour où la jeunesse arrivera aux affaires, la respiration et l’espoir d’aller de l’avant vers un monde meilleurs sont permis

  6. il y a eu aussi trois siècles de domination des janissaires avec leurs deys et beys qui ont livré l’algérie à l’occupation française en 1830 sans que l’empire ottoman ne léve le petit doigt. Pire, le dey hussein avait dejeuné avec le commandant en chef e l’armée Française qui venait de prendre possession d’Alger. Le dey Hussein avait bénéficié de la mise à sa disposition d’un navire Français “Jeanne d’Arc” pour partir avec une quarantaine des siens et ses trésors vers l’exil. L’histoire est une et iniivisible.

  7. Je ne suis pas d’accord avec la majorité des postes publiés .J’ai connu l’Algérie en 1963 , juste après l’indépendance. J’ai toujours été favorable au FLN et à l’indépendance, et je suis très triste de ce qu’est devenu le pays qui a des énormes atouts. Il ne faut pas nier les méfaits de la colonisation ‘( mais aussi ce qui a été fait ) . Il faut regarder vers l’avenir pour ces milliers de jeunes qui veulent une vie digne et travailler au pays et non pas s’exiler en France où ailleurs. N’étant pas Algériens , que les Algériens eux même réfléchissent à ce qui s’est passé dans leur pays depuis l’indépendance : Révolution confisquée par un parti unique qui s’est enrichi au détriment du peuple , qui a dilapidé les richesses du pays etc…..L’ Algérie aurait du devenir le premier pays du Magrehb, loin devant le Maroc et la Tunisie.Quand j’en ai l’occasion je ne manque jamais de souligner les méfaits de la colonisation et de la “guerre” d’Algérie qui a longtemps été niée par France , mais aujourd’hui je dis aux jeunes qui n’ont pas connu cette période , apprenez votre histoire , mais surtout prenez vous en main , participer à la vie politique pour changer les choses. Ce sont mes voeux pour ce pays que j’aime.

  8. Le 2 poids ,2 mesures est encore d’application avec l »ancienne »puissance coloniale.Evidemment qu’il faut regarder vers l’aven mais il ne faut surtout jamais oublier le passé comme la France le fait pour les grandes guerres et la Shoah…. Macron a changé de discour depuis son élection et cela prouve que ces présidents ne cesseront jamais de traiter les Algériens et Africains, de façon générale, comme des colonies Françaises sur lesquelles elles ont tous les droits…voire même sous estimer les douleurs les plus atroces de leur histoire, voire les nier. Africains, réveillez vous et appliquez la réciprocité et surtout développez vous intellectuellement , cela convient très bien aux super puissances que nous restions à notre niveau actuel à savoir celui de pays dépendants des pays industrialisés.

  9. Je ne suis pas d’accord avec les différents postes publiées . J’étais en Algérie en 1963 , et j’ai toujours été pour l’indépendance et pour le FLN…..La colonisation a été un crime contre les populations locales , et la “guerre” a été une guerre coloniale , reconnue très tardivement comme telle. Les jeunes Français , comme les jeunes Algériens ne connaissent pas grand chose de cette terrible époque , et ils doivent connaître cette période sombre de l’heure histoire . Mais aujourd’hui c’ est à la jeunesse algérienne de s’approprier leur histoire pour aller de l’avant. Le pays avait au moment de l’indépendance des atouts importants pour devenir le leader du Maghreb , mais les politiques se sont éloignés des idéaux de la révolution qui a été confisquée par un pari , plus préoccupé de ses interêts que de ceux du Peuple Algérien . La jeunesse doit se prendre en main , investir le domaine politique pour ouvrir une nouvelle page du développement économique et des libertés. Après la “guerre” j’ai eu un immense espoir de voir ce pays que j’aime , assumer ses responsabilités et ouvrir une nouvelles pages de son développements dans l’interêt de tous. Je crois que la jeunesse et les forces progressistes vont arriver à attendre l’idéal et l’espoir suscité par l’acquisition de sa légitime Indépendance . Inch’Allah

    • c’est surtout que le jeunesse algérienne suit trop naïvement l’occident ses défauts ses crimes et elle est donc capable de vendre à vil prix l’algérie Pourquoi croyez-vous que les anciens du fln ne veulent pas laisser le pouvoir aux jeunes algériens car ces jeunes se font soudoyer et corrompre plus facilement par l”occident et n’ont de ce fait aucune expérience.
      Voyez seulement leur réaction épidermique et maladive pour faire les haragas en france qu’ils soient toubibs ou avocats au bled ou au chômage au bled ils viennent par leur folie grossir les rangs de la patientèle psychiatrique en france ou des cobayes des labos pharmaceutiques. Il n’y a que les gens de le terre qui travaillent la terre au bled qui peuvent s’en sortir et réussir leur vie ici-bas et dans l’au-delà. En france vous n’avez pas un gros salaire pour vous payer du bio au quotidien, les algériens détruisent leur santé et les immigrés aussi. Car tout est contaminé en france; les nappes phréatiques, les cultures sous mosanto qui détruit les vies de millions de gens, l’eau n’y est pas potable car pleine de produits chimiques, de traitement nuisibles aux corps humains.
      Que les jeunes algériens s’engagent à préserver leur patrimoine environnemental pour de meilleurs lendemains et une meilleure santé de leurs compatriotes tout âge confondu et qu’ils bannissent l’interdit de leur bouche et de leurs comportements dévoyés et l’algérie s’en portera mieux et les anciens pourraient peut être compter des jeunes dans les plus hautes fonctions sauf si ces derniers ces jeunes se taillent une réputation de vendus.

    • et encore le bio est remise en cause par des assos de consommateurs en france car ils y ont trouvé des insecticides et pesticides même dans des fruits et légumes bio dans un supermarché. En cultivant vos propres terres à l’ancienne vous épargnez à vos jeunes générations algériennes de tomber dans cette cobayisation humaine et ces conflits d’intérêts entre pouvoir occidentale et labos pharmaceutiques pour brasser et nager dans leurs milliards d’euros.
      Les algériens ne seront heureux qu’en pratiquant avec sincérité honnêteté et avec imane l’islam pour de vrai sans faire les hypocrites et les corrompus.

  10. ce personnage devrait ouvrir plus de livres ,même si on n’a pas vécu la guerre de nos parents nous la portons en nous cela s”appelle la mémoire collective.
    dommage que le jeune de 25 ans ,n’a pas pu lui répondre, que ce président(qui a à peine 40 ans) n’a pas connu non plus les 2 guerres, il ne devrait pas en parler .. et pourtant il l’a fait . A t-il plus de légitimité lui , que ce jeune de 25 ans?
    le dernier poilu si je pense bien est décédé ,on ne devrait plus parler de la 1ère guerre mondiale
    selon son raisonnement ?

  11. il doit ouvrir un peu plus de livres pour savoir qu’on n’a pas besoin de vivre la guerre de nos parents pour que nous la portions,cela s’appelle la mémoire collective…
    dommage que ce jeune ne lui a pas dit qu’il a à peine 40 ans ,qu’il n’a connu aucune guerre comment peut il en parler et les commémorer ? c’est légitime pour l’un et pas pour l’autre?
    et qu’ont -ils eu à participer à cette mascarade?
    le dernier poilu est décédé je pense alors on ne doit plus parler de la 1ère guerre mondiale?

  12. ma réponse pour Mabrouk: je vous invite à lire le livre de Pierre Péan sur l’invasion de l’Algérie
    dont le titre( est “main basse sur Alger” enquête sur 1 pillage ) juillet 1830 chez Plon..
    vous ne serez pas déçu du voyage et je me demande si vous ne changerez pas d’avis…

  13. lorsque on vous rappelle le passé colonial douloureux que la france a laissé ses séquelles à aujourd’hui vous défendez par embrouiller et vous demandez l’âge du jeune homme on n’oublie pas son histoire même dans mille ans .c’est vous qui a changé de veste et de discours après les élections présidentielles allez y voir vos propos durant votre compagne .Le peuple Algérien n’est amnésique.

  14. La colonisation française n’a jamais débuté suite à un soufflet donné à un militaire français ou en raison de ce soufflet mais la colonisation française a débuté car le France avait des dettes qui s’élèvent à des millions et des millions de francs , dettes de millions de francs qu’elle doit à l’Algérie qui lui vendait du bon blé… La stratégie machiavélique française consiste à coloniser l’Algérie pour ne plus avoir à payer cette dette qu’elle doit à l’Algérie qu’elle convoitait et convoite encore pour ces matières premières et ces richesses minérales.
    Le peuple algérien a tout à gagner en étant des musulmans à condition d’être pratiquants et sincères et droits dans leur imane car Seul Allah peut les aider à redresser l’Algérie sans ingérence occidentale et sans ingérence étrangère. Toute ingérence étrangère dans un pays au monde est destructeur pour ce pays concerné par une quelconque ingérence occidentale.
    Pourquoi les occidentaux sombrent et se noient dans les maladies en tout genre, dans les violences de toute sorte sans précédent dans l’Histoire de l’Humanité, sans limites, et malgré leurs lois qu’ils ne s’appliquent pas à eux-mêmes?
    La réponse est clair et explicite: les occidentaux n’ont pas du tout el imane et se laisse berner encore par l’athéisme: des peuples athés majoritairement forment et composent leurs sociétés dont forcément ils vivent de sorte à tout accepter même à de venir des cobayes pour leurs sciences de toute nature sans considération aucune des douleurs des familles concernées par un proche défunt.
    En occident on finit en pièces détachés dans des pays occidentaux à la fin d’une vie: ils vous volent vos organes et jouent aux garagistes sur les corps humains et appellent cela de la science même si la personne morte n’a jamais voulu qu’on lui prélève ses organes après sa mort. Ils vous imposent leur athéisme et idem pour les enfants qui souvent finissent très mal dans les écoles car seuls les enfants de familles très aisées ou aisées vont aux lycées généraux et les pauvres et les enfants de famille modestes sont jetés dans les voies de garage que sont les lycées professionnels. Le déterminisme social occidental détruit les enfants, les jeunes. Charge aux parents de bien choisir avant d’immigrer car il vaut au final qu’ils restent dans leur pays natal plutôt que de se perdre en occident sans avenir pour leurs enfants, leurs familles. Et tout ce qu’ils touchent en terme d’allocs etc… vient de l’usure uniquement alors les immigrés qui se disent musulmans savent que c’est de l’usure et donne cet usure à bouffer à leurs enfants idem pour les salaires qui sont issus de l’usure. L’Algérie doit devenir indépendante et ne compter que sur les mains d’algériens pour travailler leurs terres en ALgérie et les cultiver au lieu de dépenser des milliards de dinars pour importer des fruits des légumes, du blé ou autre denrées alimentaires. Les jeunes doivent cesser leur paresse et leur haine contre le travail agricole qui est un très noble travail à condition d’être constants et courageux pour travailler leurs terres comme leurs ancêtres, au moins pour nourrir leurs compatriotes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allégeance de Washington à l’Etat-colon

Jérusalem, capitale d’Israël : le rôle et soutien de l’Arabie saoudite