in ,

Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !

Le MRAP appelle à se joindre, sur la base de sa motion de Congrès adoptée à l’unanimité le 28 novembre 2021, au rassemblement organisé devant le tribunal administratif de Paris pour demander la libération de Georges Ibrahim Abdallah, le 27 janvier 2022, à 13 heures 30.

Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais, engagé pour la cause palestinienne et fidèle à son engagement, va entamer sa 38e année en prison. Il aurait pu, il aurait dû, être libéré dès 1999, il y a plus de vingt ans !

Georges Ibrahim Abdallah défendu par le défunt Jacques Vergès

Mais à chaque fois que la justice s’est prononcée pour sa libération, les ambassades des États-Unis et d’Israël sont intervenues pour peser sur le cours de la justice de notre pays. C’est Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, qui a, à leurs demandes, refusé de signer l’arrêt d’expulsion de Georges Ibrahim Abdallah vers le Liban.

Publicité

Le MRAP le réaffirme : ce n’est ni aux États-Unis, ni à Israël de faire la justice en France !

Le MRAP exige que le Président de la République signe enfin le décret d’expulsion vers le Liban, qui a déjà dit qu’il était prêt à l’accueillir, et que Georges Ibrahim Abdallah soit enfin libre et puisse rejoindre sa famille !

Le MRAP mettra tout en œuvre pour qu’un véritable mouvement unitaire, le plus large possible, se construise autour de cette exigence et que nous obtenions sa libération.

Publicité

Bureau National du MRAP
Paris, le 19 janvier 2022

Nous vous invitons à (re)découvrir l’intervention marquante de Jacques Vergès, qui disait de Georges Ibrahim Abdallah, le plus ancien prisonnier politique d’Europe, embastillé en France, pays des droits de l’Homme : « C’est un des hommes que je respecte le plus au monde ».

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le halal, un concept qui relève de la morale et non du légal  

Déplacés syriens : entre tempêtes de neige et combats incessants