in

L’Espagne vole au secours du Maroc, privé du gaz de l’Algérie

Alors que le Maroc se retrouve privé des ressources en gaz de l’Algérie, l’Espagne va aider le royaume chérifien à s’approvisionner et “garantir ainsi sa sécurité énergétique”.

Face aux difficultés du Maroc sur le front du gaz, l’Espagne monte au créneau. Alors que l’Algérie n’alimente plus le Gazoduc Maghreb Europe (GME) depuis plusieurs mois, Madrid va aider le Maroc à “garantir sa sécurité énergétique” en lui permettant d’acheminer du gaz à travers le GME. “Le Maroc a demandé un soutien pour garantir sa sécurité énergétique sur la base de [nos] relations commerciales, et l’Espagne y a répondu favorablement comme elle l’aurait fait pour tout partenaire ou tout voisin”, a indiqué le ministère espagnol de la Transition écologique dans un communiqué.

“Le Maroc pourra acquérir du gaz naturel liquéfié sur les marchés internationaux, le faire livrer dans une usine de regazéification de l’Espagne péninsulaire et utiliser le gazoduc du Maghreb (GME) pour l’acheminer vers son territoire”, a-t-il ajouté, sans donner plus de précisions sur le calendrier ou les volumes de gaz concernés. Cet accord entre Madrid et Rabat survient alors que l’Algérie a décidé fin octobre de ne pas renouveler le contrat du gazoduc GME, qui desservait l’Espagne via le Maroc, sur fond de vives tensions diplomatiques avec son voisin.

Capital

Publicité

Publicité

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il ne reste plus qu’à l’Algérie de couper le gaz à l’Espagne !
    Le Maroc, via son “ministre de l’énergie” même s’il n’y a aucune énergie, et les marocains n’ont pas cessé de dire depuis fin octobre qu’ils s’en sortiront très bien sans le gaz algérien et que tout va bien.
    Ben finalement, ce n’est pas du tout ce qui se passe 🙂
    Les marocains se moquent constamment des Algériens en les appelant les bounifs !!
    Le NIF dont ils sont apparement dépourvus !!!

    Faut couper le gaz à l’Espagne et basta !

  2. L’Algérie a choisi d’être une grosse vilaine.

    Elle n’aime personne. En fait c’est son parti dirigeant, le FLN, éternellement au pouvoir, qui a besoin de s’affronter avec l’extérieur, pour détourner l’attention.
    Au hasard, le Maroc et la France. Et accessoirement Israël pour se donner des frissons révolutionnaires.
    Il faut bien masquer l’incompétence du pouvoir algérien depuis 1962 (deux générations), et surtout la corruption endémique de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

« La mise au pilori des populations musulmanes ne résoudra pas nos problèmes »

La cuisine arabe, de la rusticité bédouine à la grande gastronomie