in

Les musulmans de Grande-Bretagne, les donateurs les plus généreux du pays

Loin des habituels sondages anxiogènes qui font monter l’adrénaline dans les chaumières en mesurant la peur de l’islam, voilà une étude anglaise qui fait grimper le baromètre d’image des musulmans au beau fixe, et ce n’est pas pour nous déplaire…

En ce mois unique de partage et de solidarité, il est agréable d’apprendre que les musulmans britanniques s’avèrent être les donateurs les plus généreux du pays, caracolant en tête d’une étude sur la prodigalité des groupes religieux, réalisée par un site caritatif incontournable « Justgiving », qui a posé à 4 036 personnes la question suivante : « Avez-vous donné de l’argent l’an dernier à des organismes de bienfaisance, et si oui, à combien se montaient vos dons ? ».

Le cœur sur la main, les musulmans ont été ceux qui ont mis la main à la poche de manière la plus substantielle en 2012, à hauteur de £ 371 en moyenne et par personne, devant les juifs dont les dons ont été estimés à un peu plus de £ 270, suivis des protestants avec £ 202, les catholiques romains avec plus de £ 178, les dons des autres chrétiens ayant été évalués légèrement en deçà de £ 178. Par contraste, l’altruisme des athées, dont près de quatre individus sur dix ne font aucun don, s’élève à environ £ 116 au cours de l’an passé.

Ce sondage en ligne, dont les résultats ont été publiés dans « The Times », a également révélé le nombre croissant des donations électroniques effectuées par les musulmans Outre-Manche, au point d’être même à l’avant-garde de la charité numérique, celle-ci favorisant l’augmentation significative des dons pour la Zakat, selon le constat de Zarine Kharas, directrice du site Justgiving.

Destinés essentiellement aux deux organismes de bienfaisance qui ont pignon sur rue, à savoir Muslim Aid et Islamic Relief, les dons de la communauté musulmane ne négligent pas pour autant les grandes causes de santé publique, telles que la recherche sur le cancer ou sur le cœur, à travers la British Heart Fondation. Pour Farooq Murad, le secrétaire général du Conseil musulman de Grande-Bretagne, qui se réjouit de cette belle première place du coeur, la générosité de ses coreligionnaires est surtout révélatrice du "véritable esprit et de la réalité de l'islam en Grande-Bretagne, à savoir prendre soin non seulement de la communauté, mais aussi de l'humanité tout entière, en ayant à cœur de soutenir des grandes causes nationales", a-t-il tenu à mettre en lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thierry Legault : “J’ai photographié en France le croissant lunaire lundi 8 juillet”

Tunisie: assassinat de l’opposant Mohamed Brahmi: A qui profite le crime ?