in

Les musulmans britanniques désapprouvent une fatwa sur la réduction du temps de jeûne en Europe du Nord et au Canada

Nul n’est prophète en son pays, en l’occurrence le Royaume-Uni, oserait-on dire de Oussama Hasan, ce savant musulman dont la fatwa préconisant de réduire le temps de jeûne du Ramadan dans le nord de l’Europe (de Londres à Kiruna en Laponie suédoise, là où le dépaysement est polaire et les jours éclairés par un soleil qui ne se couche jamais en été) ainsi qu’au Canada, afin de le rendre plus supportable pour les nombreux musulmans qui y vivent, a été retoquée par ses coreligionnaires britanniques.

Sensibilisé à la question de ces jeûnes européens jugés trop longs, voire nordiques de l’extrême, par des doléances qui lui ont été soumises dans ce sens, l’ancien imam devenu astronome, après avoir obtenu un doctorat en physique, a jugé bon d’émettre un avis juridique en vue de leur fixer des limites raisonnables, en particulier dans certaines régions du monde où le simple fait de les pratiquer représente un vrai défi.

"De nombreuses personnes ont sollicité mon avis à propos de la durée excessive du jeûne pendant le mois d'été au Royaume-Uni et ailleurs", a stipulé, en préambule de sa fatwa, cet éminent représentant de la Fondation Quillian, qui se range, lui-même, dans la catégorie des « traditionalistes-rationalistes ».

"Parmi ces fidèles, il y avait des personnes âgées et entre deux âges, mais aussi des converti(e)s qui observent cette abstinente alimentaire rituelle depuis peu, et toutes ont en commun d'éprouver des difficultés à gérer ces très longues journées de privation de plus de 18h par jour. Depuis l'année dernière, j’ai eu connaissance de rapports médicaux alertant sur les cas d’hospitalisation au cours du Ramadan", a-t-il déclaré aux médias, en suggérant que les citoyens britanniques de confession musulmane se conforment aux "horaires des terres de la révélation, à savoir La Mecque et Médine, car il n’y a que 12 ou 15 heures qui séparent l’aube du coucher du soleil".

Mais les considérations d’Oussama Hasan, aussi réalistes et salutaires soient-elles, ont prêché dans le désert de l'autre côté de la Manche, ses coreligionnaires, à l’image du message laissé par l’un des nombreux internautes ulcérés, ayant rejeté en bloc sa fatwa : "Nous ne pouvons pas changer les principes de l'islam juste pour répondre à nos besoins", a écrit celui qui a donné le ton de la riposte générale.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un voleur surpris en train de voler un Coran, sa réaction vous surprendra? (vidéo)

Fabius s’est encore endormi à Alger (vidéo)