in

Les excuses du chef de la police de New York pour une vidéo islamophobe

Prise en flagrant délit d’islamophobie caractérisée, la police de New York vient d’alourdir son palmarès, déjà gravement entaché par une espionnite aiguë à l’égard des musulmans de Big Apple, en diffusant une vidéo où la haine de l’islam se transmet, s’enseigne, se banalise dans un dangereux conditionnement de groupe.

Les scandales s’enchaînent au sein des forces de l’ordre de New York, plombant un climat empreint de défiance et de colère entre la communauté musulmane et une police guère protectrice à son endroit. C’est un sit-in de protestation exigeant la démission du commissaire Raymond Kelly, qui a contraint ce dernier à sortir de son QG pour faire acte de contrition.

Devant les médias locaux, le chef de la police new-yorkaise (NYPD), en bien mauvaise posture, a présenté des excuses aux administrés musulmans, pour l’exploitation d’un documentaire hautement inflammable lors d’une formation à la lutte anti-terroriste de milliers d’officiers de police de la ville.

72 minutes d’images ignominieuses, de nature à enfiévrer les esprits les plus paisibles, au titre évocateur :  "le troisième jihad: la vision de l'islam radical pour l'Amérique". Projetée en boucle pour mieux influencer les 1 489 policiers qui en ont pris plein les yeux, cette vidéo « n’aurait jamais dû être montrée » a reconnu Raymond Kerry, tout en niant toutefois son « intention malicieuse ».

Point de malice en effet, mais plutôt un fumeux mensonge d’Etat, aux photomontages grossiers,  qui répand le fantasme de la « cinquième colonne verte », jusqu’à faire flotter un drapeau islamique sur la Maison Blanche.

Le maire de New York Michael Bloomerg a condamné fermement ce qui est qualifié « d’incident », mais les sanctions disciplinaires pour remédier à cette escalade de dérives se font  attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marine Le Pen fait son entrée dans le monde populiste au bal de Vienne

Le rapport de Mission d’observation de la Ligue arabe en Syrie