in

Les Etats-Unis ajoutent la firme israélienne NSO (Pegasus) à leur liste noire

Le ministère américain du Commerce a annoncé mercredi qu’il avait ajouté NSO Group, la société israélienne qui fabrique le logiciel d’espionnage Pegasus, à sa liste des entreprises interdites parce qu’elles « constituent une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis ».

NSO s’est retrouvé exposé cet été après des enquêtes publiées par un consortium de 17 médias internationaux, révélant que Pegasus aurait permis d’espionner les numéros de journalistes, hommes politiques, militants ou chefs d’entreprises de différents pays, y compris le président français Emmanuel Macron.

Ces programmes informatiques « ont permis à des gouvernements étrangers de faire de la répression au-delà de leurs frontières […] pour réduire au silence toute voix dissonante », soulignent les autorités américaines dans un communiqué.

Publicité

EuroPalestine

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Sahara occidental : trois Algériens tués dans un bombardement attribué au Maroc

Face à Zemmour et au climat politique, ces musulmans entre recul et inquiétude