in

Aidez les musulmans de L’Haÿ-les-Roses à réaliser leur rêve: la construction d’une mosquée

Les musulmans de L’Haÿ-les-Roses, qui n’ont d’autre choix que de se recueillir actuellement dans des préfabriqués, aspirent depuis longtemps à se doter d’un lieu de culte digne de ce nom. Dans cet entretien sur Oumma, Bachir Bekhouche, secrétaire général de la mosquée de  L’Haÿ-les-Roses, présente le projet si cher à son coeur, et à celui de l’ensemble des fidèles de cette commune du Val-de-Marne : la construction d’une mosquée, claire et spacieuse, dans un cadre privilégié, comprenant un centre cultuel et culturel, et se déployant sur un terrain de 1750 m².

Il lance également un appel à ses coreligionnaires qui, en fonction de leurs moyens, pourront apporter leur pierre à l’édifice en contribuant au financement de ce beau projet, dont l’utilité fait consensus.

Les musulmans  de L’Haÿ-les-Roses prient actuellement dans des préfabriqués mis à leur disposition par la mairie ?

Publicité
Publicité
Publicité

Nous prions actuellement dans des préfabriqués, avec une structure métallique, qui se divisent en deux parties : une partie pour les hommes et l’autre pour les femmes. Ces locaux de 250 m² sont mis à notre disposition par la Mairie depuis 2003. Avant cette mise à disposition, nous étions contraints, la mort dans l’âme, d’accomplir notre devoir religieux dans une cave, allée des pervenches.

Nous avons donc un grand problème d’espace. Le vendredi, beaucoup de fidèles qui fréquentent notre mosquée prient à l’extérieur de la salle de prière. Même problème pour les cours de langue Arabe et du Coran. Notre capacité d’accueil est très limitée et nous ne pouvons pas répondre à la demande de toutes les familles.

A ce problème d’espace s’ajoute le fait que ces locaux deviennent un four quand il fait chaud et une chambre froide quand il fait froid. Par conséquent, la construction d’un centre cultuel et culturel s’impose afin que les musulmans de L’Haÿ-les-Roses puissent pratiquer leur culte et apprendre les principes de leur religion. Pour que leurs enfants apprennent également ces mêmes principes, ainsi que la langue Arabe et le Coran, dans les meilleures conditions possibles. Nous espérons vivement que nos frères seront tous avec nous pour la réalisation de ce projet très utile.

Publicité
Publicité
Publicité
Le vendredi, faute de place, les musulmans de L’Haÿ-les-Roses prient à l’extérieur de la salle de prière en préfabriqué

Vous avez obtenu l’accord de la mairie pour l’achat d’un terrain de 1750 m² ?

Effectivement, après le changement de la majorité municipale en 2014, nous avons signé, le 1er février 2019, une promesse de vente d’un terrain de 1 750 m².

Pouvez-vous présenter le projet de construction de cette mosquée ?

En fait, il ne s’agit pas que d’une mosquée, mais d’un centre cultuel et culturel musulman. Le centre serait construit sur un terrain de 1750 m², avec un bâti composé de deux parties : une partie cultuelle (Mosquée) et partie culturelle (Ecole). La surface du plancher après construction serait de 1375 m².

1 – La partie cultuelle (la mosquée) de 593 m² est composée de deux niveaux :

  • Une salle de prière en RDC pour les hommes, d’une capacité d’accueil de 672 personnes, avec une loge Imam et des sanitaires ;
  • Une salle de prière en mezzanine pour les femmes, d’une capacité d’accueil de 300 personnes, avec un atelier dédié aux femmes et des sanitaires.

2 – La partie culturelle (école) de 424 m² est composée de :

Publicité
Publicité
Publicité
  • Quatre salles de cours d’une surface moyenne de 35 m² par salle ;
  • Une salle polyvalente d’une surface de 121,60 m², qui servirait pour l’organisation des conférences et qui peut être transformée en quatre classes de cours ou pour d’autres activités dans le cadre de notre programme culturel ;
  • Deux bureaux associatifs pour la gestion du centre, un local destiné aux surveillants, une salle de professeurs/intervenants et des sanitaires.

3 – Le sous-sol : le bâti aurait un sous-sol d’une surface de 1375 m², avec 40 places de stationnement de voitures, et incluant une grande salle d’ablutions.

Avez-vous déposé une demande de permis de construire? 

Tous les documents du permis de construire sont prêts et validés par le service d’urbanisme de la mairie. Mais Monsieur le Maire a exigé, lors de la signature de la promesse de vente, que le dépôt du permis ne s’effectue qu’une fois que 70% du coût total du projet seront réunis, soit la somme de 1 500 000 euros.

Pour mener à bien votre projet, vous sollicitez une aide financière auprès des fidèles. Comment peuvent-ils vous soutenir ?

Les fidèles peuvent nous aider par différents moyens en faisant un don par virement, par chèque,  carte bleue ou encore via paypal.
Vous pouvez également nous suivre sur notre site internet ou encore sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter.
Propos recueillis par Oumma
Les musulmans de L’Haÿ-les-Roses se recueillant à l’intérieur de la salle de prière en préfabriqué

 

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Gaëlle Lenfant, à propos d’Éric Zemmour: “J’étais là, il s’est servi“

La date de l’Aïd el Fitr sera bien le jeudi 13 mai 2021 selon les données astronomiques