in

Le régime algérien va-t-il bientôt s’écrouler?

Le régime algérien va- t-il bientôt s'écrouler?

Le régime algérien va- t-il bientôt s'écrouler?Depuis Alger interview avec Soufiane DjilaliSoufiane Djilali, président du parti politique algérien Jil Jadid (Nouvelle génération) et coordinateur national du mouvement citoyen Mouwatana est l'invité de l'Esprit d'actu. Soufiane Djilali qui milite depuis des années pour une refonte totale du système politique est sans conteste un des opposants les plus crédibles au régime algérien. S'exprimant depuis Alger, il revient sur les manifestations quotidiennes contre le 5e mandat et affirme que "dans quelques jours ou quelques mois l'Algérie entrera dans une nouvelle ère."

Publiée par Oumma.com sur Mercredi 6 mars 2019

Publicité

Soufiane Djilali, président du parti politique algérien Jil Jadid (Nouvelle génération) et coordinateur national du mouvement citoyen Mouwatana est l’invité de l’Esprit d’actu. Soufiane Djilali qui milite depuis des années pour une refonte totale du système politique est sans conteste un des opposants les plus crédibles au régime algérien. S’exprimant depuis Alger, il revient sur les manifestations quotidiennes contre le 5e mandat et affirme que “dans quelques jours ou quelques mois l’Algérie entrera dans une nouvelle ère.”

Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. On n’a jamais eu peur du pouvoir en Algérie depuis la décennie noire, il suffisait d’écouter la rue algéroise pour le savoir. La seule peur que l’on a est celle d’une déstabilisation du pays par des forces obscures, locales et surtout étrangères. C’est la seule chose qui fait peur aux Algériens, même s’ils sont conscients aussi que le pouvoir est usé et les institutions bloquées. …mais qu’il y a peut-être en son sein des pêcheurs en eau trouble ou des centres de pouvoir réel beaucoup plus puissant qui préparent la suite. On aimerait savoir face à tout cela quels sont les projets de société des groupes d’opposition, sur les questions économiques, sociales, de propriété, de structures politiques, de démocratie directe, de contrôle des élus, de politique arabe, de politique internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

La course à l’islamophobie bientôt discipline olympique ?

Critiques des nouvelles lectures critiques du Coran 2/1