in

Le rappeur américain Lupe Fiasco éjecté du concert en l’honneur d’Obama

Wasalu Muhamad Jaco, alias Lupe Fiasco, s’est frayé un chemin sur la scène du rap américain qui ne mâche pas ses mots, jusqu’à se hisser à la tête des charts en 2006, grâce à son album Food & Liquor.

Même en rythme, l’expression d’une opinion politiquement incorrecte peut échauffer les oreilles du pouvoir américain, surtout lorsqu’elle fait entendre sa dissonance au milieu du concert d’éloges qui célébrait l’investiture du président Obama. Loin d’être inspiré par l’Obamania, Lupe Fiasco s’est néanmoins produit lors d’un concert donné en l’honneur de l’homme fort de Washington, cible de toutes ses critiques cinglantes. Etait-ce pour qu’elles aient une plus grande résonance en ce jour très spécial ?

Seulement voilà, au son de son réquisitoire contre les guerres menées par les USA, et des  raisons qui l’ont conduit à ne pas voter pour Obama, des gros bras de la sécurité ont surgi sur scène, lui coupant le micro et lui montrant le chemin des coulisses.

Une information Chooff.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La victoire sans gloire de Netanyahu

La chaîne Al Jazeera présente des excuses aux Tunisiens