in

Le prince héritier saoudien s’offre « la maison la plus chère du monde »

En Arabie saoudite, il mène une vie de château, Mohammed ben Salmane joue en secret, depuis 2015, les châtelains des Yvelines… Le mystérieux acheteur du château de Louveciennes n’est autre que le grand réformateur de la monarchie wahhabite, selon le New York Times. Le château style Louis XIV, près de Versailles, a été acquis par un prince peu regardant à la dépense, alors qu’il prône, chez lui, l’austérité économique.

Paradoxe criant : il s’est offert une petite folie à 275 millions d’euros, tout en s’attelant à la réduction du déficit de son pays. MBS est aussi l’artisan de la vaste purge ayant entraîné l’arrestation de 200 princes et ministres, dont le nabab Walid ben Talal.

A l’heure où sa politique porte ses fruits (le déficit de son pays a baissé de 51% en 2017), l’achat du château de Louveciennes entache son image de Monsieur Propre du désert. MBS, le prince du renouveau, porteur d’une vision réformatrice, celle du plan « Vision 2030 », renouerait-il avec l’archaïque « faites ce que je dis et pas ce que je fais » ?

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Algérie: La personne qui a tenté de détruire la statue représentant une femme nue est un ancien militaire

Miss Arabie saoudite, vivement critiquée, a renoncé au concours de Miss Arab World