in

Le prince héritier d’Abou Dhabi visé en France par une plainte pour complicité d’actes de torture et de crimes de guerre au Yémen

https://www.youtube.com/watch?v=yz2FlC7q2Q0%5B/embed%5D

La France soigne ses relations avec les Emirats arabes unis. Alors qu’Emmanuel Macron déjeunait en tête en à tête ce mercredi avec le prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed, loin des caméras… le ministre des affaires étrangères français Jean Yves le Drian rencontrait, lui son homologue émiratis pour signer des accords de coopération entre les deux pays.

La visite de l’homme fort des Emirats intervient alors qu’il est visé en France par une plainte pour complicité d’actes de torture et de crimes de guerre au Yémen. Une plainte initiée par l’ONG Alliance internationale pour la défense des droits et des libertés dont l’avocat  explique l’objectif.

Publicité
Publicité

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Avant tout c scandaleux ce qui se passe au Yémen
    Mais bombardé la Libye le Mali la Syrie l irak l’Afghanistan en gros les musulmans
    Mais là quand c’est un pays musulman qui ne respecte pas le droit internationale
    C’est les avocats l onu le monde est révolté
    Et («israel)» pas d avocat pas d’embargo pas de sanctions walou
    Juste Les roquettes du hamas et bla bla

  2. …… Auxquels on peut ajouter les forces spéciales françaises et américaines, les satellites français, les drones américains. Si Macron veut mettre fin au massacre, qu’il commence par se retirer. C’est tout ce qu’on lui demande.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Un politologue algérien craint en 2019 une faillite de l’Algérie comparable à celle du Venezuela

Les frères Debouzze se déchirent pour une histoire d’argent