in

Le MRAP condamne l’ignominieux message du CRIF publié sur les réseaux sociaux

Le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives en France) reprend à son compte une déclaration non sourcée de Golda Meïr “Nous pouvons pardonner aux arabes de tuer nos enfants, nous ne pouvons leur pardonner de nous forcer à tuer leurs enfants. La paix s’installera le jour où les arabes aimeront plus leurs enfants qu’ils ne nous haïssent”.

Le CRIF ajoute même “c’est toujours d’actualité” revendiquant l’héritage raciste du propos.

Inversons les mots arabes et juifs dans cette citation, chacun y verra l’antisémitisme le plus abject.

Comme le bateau ivre qui rompt les amarres et dérive loin du port, le CRIF qui fut celui de l’humaniste Théo Klein, s’est échoué sur les récifs du racisme anti-arabe le plus primaire.

Les dirigeants actuels du CRIF se comportent plus en factotum de la droite extrême israélienne qu’en représentants des juifs de France.

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Quand l’ignominie essaie de cacher sa lâcheté… La lâcheté d’être objectif et critique à l’égard d’un régime d’Apartheid (Israël)… Ce qu’au contraire de nombreux citoyens et mouvements israéliens considérés comme des juifs qui ne s’aiment pas, font en tenant la main de leur frère en humanité, à savoir les palestiniens.
    Toutes ces voix qui refusent d’être représentées par le CRIF et réduites à un communautarisme messianique belliqueux et sectaire, le même que rejette la majorité des musulmans face aux exactions des terroristes de Daesh ou autres instances soit disant représentatives.

  2. Cette formule est juste crapuleuse. Elle me fait penser à ces criminels qui menaçant de tuer la famille de leur victime la font culpabiliser si elle ne se plie pas à leur volonté.
    C’est la production d’un esprit malade, vicieux, et sadique. Belles dispositions pour le dialogue, n’est ce pas?
    C’est la mise en pratique du mot de Serge Zeller “Rien ne paraît plus innocent que celui qui arrive à rendre coupable sa victime de ses méfaits”.
    Je trouve extraordinaire, cette capacité à se victimiser et à déverser son mépris et son cynisme à l’encontre d’ennemis désignés.

  3. Pascal Praud ne parle en bien que de ceux qu’ils craignent dont Bernard Tapie qui l’avait giflé violemment ! Un soufflet mérité par ce roquet !

  4. Elle était moche déjà et sale
    Le crif essaye d’attiser les tentions en provocant les jeunes afin qu’ils réagissent et j’espere Qu’ils ne tomberont pas dans ce piège
    L’etat doit sévir contre ces voyous provocateurs

  5. Les Sionistes à l œuvre, est après ils se demande pourquoi ils sont détester depuis des temps de par le monde. Quant ils ne peuvent pas dominer ils se pose en victimes. Mais tôt ou tard il faudra rendre des comptes

  6. Prasquier est désormais à la remorque de Trump et Nettanyou. Ca ne fait pas l’affaire des juifs français, qui commencent à craindre des représailles. Ceci dit, c’est à eux de faire le ménage, en virant du Crif les extrémistes qui ternissent l’image de cette autorité religieuse.
    A noter aussi que les israéliens n’ont pas été “forcés” d’assassiner des enfants. L’armée de ce pays est très compétente, et fort bien équipée. ….Sans doute plus que “nos” CRS, lesquels auraient su disperser la manifestation sans tuer qui que ce soit. Il est donc évident que l’armée israélienne avait ordre de tuer. Autant que je sache, les manifestants étaient désarmés, sauf à considérer un lance pierre comme une arme (une arme dangereuse pour un type cuirassé comme un chevalier du moyen âge?).
    Il convient d’analyser les motivations de Bibi et du Donald. De toute évidence, ces deux là versent de l’huile sur le feu: Répression en Palestine, rupture de l’accord iranien, bombardement des sites iraniens en Syrie. Je pense qu’ils comptent susciter une riposte pour pouvoir démarrer leur guerre. Tout est déja programmé à l’avance, comme pour l’Irak. Les américains emploient toujours les mêmes ficelles pour arriver à leurs fins. On ment, on pousse à la faute, puis on casse tout.

      • Un peu quand même. Le Hamas a délibérément envoyé des gamins au casse-pipe. Mais l’armée aurait pu employer des grenades lacrymo, ou assourdissantes, et tirer des balles caoutchouc. S’il s’agissait de défendre une frontière, c’était largement suffisant.
        On a d’ailleurs l’impression qu’Israël est tombé dans un “piège” tendu par le Hamas. Tel n’est pourtant pas le cas. Trump et Bibi font tout pour provoquer l’embrasement.
        Leurs buts: Chasser les palestiniens et détruire l’iran.
        Le fait d’avoir fêté la nouvelle ambassade le jour de la Catastrophe s’inscrit dans la même logique.
        Par contre, Trump aura bien du mal à trouver des soutiens, même chez lui. Ceci dit, Bush Jr aussi avait monté la guerre d’Irak pour faire oublier ses frasques financières. Trump, c’est l’affaire russe qui risque de lui coûter son poste.
        Ca ne tient pas à grand chose, la survie de la planète.

  7. Pour votre gouverne, j’ai sourcé cette citation pour vous: Golda Meir a dit cela pendant une conférence
    de presse à Londres en 1969.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu’est-ce que le Coran?

Pascal Praud: le propagandisme islamophobe sur CNews !