in

Le ministre israélien Itamar Ben-Gvir appelle à l’assassinat des prisonniers palestiniens

Le ministre israélien d’extrême droite de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, a appelé à tirer dans la tête des prisonniers palestiniens le 30 juin dernier.

Suscitant la controverse avec ses récentes déclarations concernant les prisonniers palestiniens, Ben-Gvir a déclaré dans une vidéo publiée sur instagram :

« Les prisonniers devraient recevoir une balle dans la tête, au lieu de recevoir davantage de nourriture. »

Le ministre a abordé la question des conditions de détention en déclarant : « Il est regrettable que j’aie dû me demander ces derniers jours si les prisonniers palestiniens devaient recevoir des paniers de fruits. » Il a souligné son soutien à un projet de loi proposé par son parti de droite Otzma Yehudit, qui appelle à l’exécution des prisonniers palestiniens, déclarant : « Ils devraient être tués d’une balle dans la tête, et le projet de loi visant à exécuter les prisonniers palestiniens doit être adopté en troisième lecture à la Knesset. »

« D’ici là, nous leur donnerons le minimum de nourriture pour survivre. Cela ne m’intéresse pas », a ajouté Ben-Gvir.

Publicité
Publicité
Publicité

L’Allemagne a condamné le 1 juillet ces propos :

« Il s’agit là de déclarations répugnantes que nous condamnons », a déclaré le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Christian Wagner, à Berlin. Ce dernier a refusé de dire si ces déclarations devaient avoir des conséquences politiques.

Cela survient, alors que la Commission des Affaires des Prisonniers et des Ex-Prisonniers et le Club des Prisonniers Palestiniens ont révélé le 30 juin dernier que les forces d’occupation israéliennes avaient arrêté plus de 9 450 Palestiniens de Cisjordanie, y compris Jérusalem, depuis le début de la guerre d’extermination en cours à Gaza et de la guerre globale contre le peuple palestinien.

Agence Média Palestine

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Génocide Gaza : le message touchant adressé par Karim Benzema à un petit palestinien amputé des deux jambes

Génocide Gaza : Fatima Payman, la première sénatrice voilée, quitte le Parti travailliste australien