in ,

Le mérite de jeûner le jour d’Arafat qui aura lieu samedi 10 août 2019

Le pèlerinage (Hajj) à la ville sainte de la Mecque est un événement majeur pour le croyant. Cinquième pilier de l’Islam, le pèlerinage demeure le plus grand rassemblement au monde, le plus grand point de concentration d’énergie cosmique et terrestre.  Du point de vue religieux, cet impressionnant rassemblement de millions de fidèles venus des différentes régions du monde, dans un endroit précis et à une époque précise, revêtus tous d’un même habillement, rappelle le jour du jugement dernier que chacun est appelé à méditer.

Le pèlerinage a été institué comme prescription divine durant la sixième année de l’Hégire. Son accomplissement est une obligation à réaliser pour tout musulman qui en a les moyens, au moins une fois dans sa vie. Le Coran nous décrit merveilleusement bien ce 5ème pilier de l’Islam dans la sourate 3,verset 196 : “Là sont des signes évidents, parmi lesquels l’endroit où Abraham s’est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c’est un devoir envers Dieu pour les gens qui ont les moyens d’aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas… Dieu se passe largement des mondes”. Et de préciser dans la sourate 2, verset 196 : Et accomplissez, pour l’amour de Dieu, le grand et le petit pèlerinage. Ce voyage spirituel exceptionnel permet de fortifier la foi du croyant et de développer de nombreuses qualités. C’est aussi une étape de la vie qui mène le croyant vers un avenir de pureté.

Les spécialistes s’accordent à dire que nous sommes dans les dix meilleurs jours de l’année musulmane. Pour celles et ceux qui n’ont pas les moyens de faire le pèlerinage ou qui ne sont pas physiquement présents dans les lieux du pèlerinage, il est fortement recommandé d’accomplir le jeûne d’Arafat. Selon Abû Qatâda (que Dieu l’agrée), le Prophète (Sallâlahou Alayhi Wasallâm) fut interrogé au sujet du jeûne d’Arafat. Il répondit : ” Jeûner ce jour, expie les péchés commis entre l’année écoulée et ceux de l’année à venir.” (rapporté par Muslim). Alors, si vous n’êtes pas au pèlerinage et êtes dans des bonnes  prédispositions physiques, n’oubliez pas d’exécuter cette forte recommandation du prophète Muhammad (Sallâlahou Alayhi Wasallâm) en accomplissant le jeûne d’Arafat ce  samedi 10 août 2019. Vous serez ainsi pleinement en communion avec les hôtes de Dieu  qui effectuent le pèlerinage et qui se trouvent justement ce jour à Arafat.

La fête d’El-Adha aura lieu au lendemain de ce rassemblement au Mont Arafat, c’est-à-dire le dimanche 11 août   2019 . Cette fête nous rappelle l’acte de sacrifice du prophète Ibrahim, un modèle de piété et par-dessus tout le père de l’appel à l’Unicité d’Allah avant d’en être un ardent défenseur, celui de l’unicité divine. En même temps, elle nous rappelle la miséricorde divine. Ayant pour bouclier la foi et l’intelligence, soyons fidèles à nos engagements par la méditation et des actions conformes à la volonté de Dieu. Avec endurance et persévérance, cheminons patiemment vers la source : Dieu. Nous sommes à Dieu et c’est à Lui que nous retournons.

Publicité

On peut retarder un voyage, on peut annuler un rendez-vous, mais on ne peut ni annuler ni reporter la mort. Mettons à profit notre vie, dans tous ses aspects, pour rester fidèles à la voie prescrite par Dieu. Il n’est jamais tard pour bien faire. Qu’Allah agrée le pèlerinage de tous les musulmans et toutes les musulmanes et nous pardonne nos péchés. A celles et ceux qui n’ont pas encore accompli ce devoir, que Dieu leur donne tout ce qui est nécessaire pour s’en acquitter. Bonne fête à la Oumma islamique ! Fi Amanillah.

Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Cémwé: Paix et bénédiction !

    Arrêter de faire le savant derrière un pseudonyme, si vous êtes qualifié, faites vous connaître et allez débattre pour faire avancer la science religieuse et la communauté, si non prenez garde, car toutes vos paroles seront retournés contre vous devant votre créateur, vous êtes très blasphématoire, qu’ALLAH vous préserve.

    Pour info:

    Est-ce que le jeûne du jour de ‘Arafat expie tout les péchés ?

    Réponse :

    D’après ce qui parait de la parole du Messager صلى الله عليه وسلم :

    “Il expie les péchés de l’année passée et celle à venir”

    Il expie les petits péchés, cependant beaucoup de savants رحمهم الله ont dit qu’il n’effaçait pas les grands péchés car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

    “Les 5 prières du vendredi au vendredi suivant, Ramadân à Ramadân suivant, effacent ce qu’il y a entre eux excepté les grands péchés.”

    Ils ont dit (les savants) :

    Si les prières obligatoires, qui sont les meilleures des oeuvres, n’effacent les péchés que si on délaisse les grands péchés, alors ce qui est en dehors de çà prend le même jugement.

    Et nous disons que :

    Le jeûne de ‘Arafat efface les péchés de l’année qui précède et l’année suivante pour les petits péchés seulement.

    Quant aux grands péchés, il est nécessaire de s’en repentir séparément.

    • و عليكم السلام و رحمة الله
      Vous voulez savoir ce qu’est un blasphème ? Voila ce que dit votre seigneur du vivant même de son messager deux siècles avant les six livres sans aucun hadith écrit nulle part et pour cause le messager avait expressément interdit aux scriptes d’écrire autre chose que les versets de Dieu.
      Je précise que c’est juste un extrait de verset pas le verset en entier (Al maida la table servie 3)
      « ……الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الْإِسْلَامَ دِينًا »
      « … Aujourd’hui, J’ai amené votre religion à son point de perfection ; Je vous ai accordé Ma grâce tout entière et J’ai agréé l’islam pour vous comme religion … »
      Et alors le blasphème c’est de répondre à son seigneur لا اكملت و لا اتممت que nenni il n’y a pas de point de perfection qui tienne et votre religion ne sera parfaite que dans deux siècles une fois que nous aurons les six livres recueils de ahadiths entre les mains, pas avant…

      Cela dit vous avez probablement raison, je suis voué aux enfers peut-être pas pour mes « blasphèmes » comme vous dites mais plutôt pour avoir trop longtemps confié ma religion à des menteurs de surcroit complètement atrophiés du bulbe (*) et surtout pour avoir trop longtemps cherché la vérité chez Bukhari truc muche et musli bidule alors que mon créateur me commandait de la chercher dans son livre. Puisse-t-il me pardonner pareille cécité du cœur.

      (*)جاء في صحيح مسلم تحت باب ” ابتداء الخلق ” عن أبي هريرة رضي الله عنه أنه قال: ” أخذ رسول الله صلى الله عليه وسلم بيدي فقال : ( خلق الله عز وجل التربة يوم السبت ، وخلق فيها الجبال يوم الأحد ، وخلق الشجر يوم الاثنين ، وخلق المكروه يوم الثلاثاء ، وخلق النور يوم الأربعاء ، وبث فيها الدواب يوم الخميس ، وخلق آدم عليه السلام بعد العصر من يوم الجمعة في آخر الخلق ، في آخر ساعة من ساعات الجمعة ، فيما بين العصر إلى الليل )

  2. Mais qu’est-ce que je raconte, le « hadith satanique » dit beaucoup plus que ça, il dit clairement :
    1. Effacement des péchés de l’année suivante… avant qu’ils ne soient commis, bref après avoir jeûné, allez y gaiement veinards va… اعوذ بالله من الشيطان الرجيم
    2. Jeûner Achourah suffit à effacer le compteur de l’année d’avant. Et si la même année vous jeûnez Arafa alors ça effacera le compteur de l’année d’avant (et comme il est déjà effacé grâce à Achoura et qu’il est exclu que vos droits soient perdus, on effacera celui de l’année suivante) et effacera aussi les péchés de l’année suivante mais comme ils sont déjà effacés –soyez à la conversation voyons -, et bien on vous sera redevable d’une année de pardon.
    Cela dit aaaaattention, l’année d’après (déjà pardonnée), il ne faudra jeuner aucun des deux jours parce que sinon nous vous serions redevables de 3 ans de pardon non mais ho ?
    https://www.youtube.com/watch?v=Edwu6OMFpHU&pbjreload=10

  3. « Selon Abû Qatâda (que Dieu l’agrée), le Prophète (Sallâlahou Alayhi Wasallâm) fut interrogé au sujet du jeûne d’Arafat. Il répondit : ” Jeûner ce jour, expie les péchés commis entre l’année écoulée et ceux de l’année à venir.” (rapporté par Muslim) »
    Ce qui est rapporté par Muslim, c’est beaucoup plus que ça :
    [1162] وحدثنا يحيى بن يحيى التميمي وقتيبة بن سعيد جميعا عن حماد قال يحيى أخبرنا حماد بن زيد عن غيلان عن عبد الله بن معبد الزماني عن أبي قتادة رجل أتى النبي ﷺ، فقال كيف تصوم فغضب رسول الله ﷺ فلما رأى عمر رضى الله تعالى عنه غضبه قال رضينا بالله ربا وبالإسلام دينا وبمحمد نبيا نعوذ بالله من غضب الله وغضب رسوله فجعل عمر رضى الله تعالى عنه يردد هذا الكلام حتى سكن غضبه، فقال عمر يا رسول الله كيف بمن يصوم الدهر كله قال لا صام ولا أفطر أو قال لم يصم ولم يفطر قال كيف من يصوم يومين ويفطر يوما قال ويطيق ذلك أحد قال كيف من يصوم يوما ويفطر يوما قال ذاك صوم داود عليه السلام قال كيف من يصوم يوما ويفطر يومين قال وددت أني طوقت ذلك، ثم قال رسول الله ﷺ: ثلاث من كل شهر ورمضان إلى رمضان فهذا صيام الدهر كله صيام يوم عرفة أحتسب على الله أن يكفر السنة التي قبله والسنة التي بعده وصيام يوم عاشوراء أحتسب على الله أن يكفر السنة التي قبله
    Bref un hadith sans queue ni tête, le meilleur des hommes de son époque, messager de Dieu à la moralité et au comportement quotidien éminents comme le souligne le texte coranique lui-même et dont on nous dit qu’il entre dans une colère noire quand on lui pose une question sur la religion de Dieu naaaan cévré ?
    Mieux – si je puis dire -, sa colère est si importante qu’elle ne finit par s’apaiser qu’après plusieurs prières/invocations de Omar cherchant refuge auprès de Dieu contre la colère de Dieu et contre la colère de son messager … hein ? … Vous m’en direz tant Et moi qui croyais que le messager lui-même est venu pour apprendre notamment aux hommes que seul Dieu doit être craint.
    Et enfin le pompon dans la surenchère du mensonge et du perlimpinpin, quand les chiites sont censés avaler que la visite du mausolée de Hussein équivaut à 90 pèlerinages, les sunnites eux sont censés avaler que jeûner le jour de Arafa deux années de suite équivaut à avoir de l’avance puisque les péchés d’une des deux années auront été pardonnés deux fois…
    Bon sang, « raison » n’est ni un gros mot, ni un péché et il y a sauf erreur de ma part 49 occurrences de la racine عقل dans le livre de Dieu alors jusqu’à quand allons-nous permettre à des menteurs d’atrophier notre bulbe…
    Le jeûne sincère est une valeur religieuse authentique aimée de Dieu alors que ceux – à l’exception des hadjis pour lesquels c’est clairement interdit-, qui peuvent jeûner le jour de Arafa sans mettre en danger leur santé, le jeûnent pour Dieu pas pour deux années d’hypothétique remise à zéro des compteurs et qu’ils laissent la rétribution de cet acte pie à leur seigneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Le trésor de la bande de Gaza

L’Arabie saoudite invite des rescapés de Christchurch au pèlerinage de la Mecque