in

Le Maroc a-t-il interdit le survol de son territoire à un avion d’Air Algérie?

Le club de football algérien Jeunesse sportive de Saoura accuse le Maroc d’avoir interdit le survol de son territoire à un avion d’Air Algérie transportant 148 supporters. La diplomatie marocaine n’a pas encore réagi à cette information.

Samedi 22 décembre, un vol charter organisé par Air Algérie avec 148 passagers à bord devait décoller d’Oran et atterrir à Casablanca en faisant une escale à Bechar.

Cependant, le ministère marocain des Affaires étrangères a interdit à l’appareil, un Boeing 737-800, de traverser son espace aérien, a annoncé le club de football Jeunesse sportive de la Saoura (JSS) sur sa page Facebook.

Publicité

«Malgré le fait qu’Air Algérie disposait de toutes les procédures légales et ait obtenu une autorisation du ministère marocain des Transports, tout allait bien jusqu’à 14h30. Le ministère marocain des Affaires étrangères est intervenu et a refusé à l’avion d’entrer dans l’espace aérien marocain.»

Contactée par Sputnik, Air Algérie n’a pas donné de détails supplémentaires sur cet incident.

Les autorités marocaines n’ont pour l’instant pas donné de commentaires à ce sujet. D’après le média marocain Hibapress, la semaine dernière, un incident similaire s’est produit quand les autorités algériennes ont empêché un avion marocain avec des supporters à bord d’atterrir à l’aéroport de Bechar dans le sud du pays.

Publicité

«Même si la semaine dernière les autorités algériennes n’ont pas autorisé un avion Air Arabia affrété par le club Ittihad Tanger, l’autorisation a été donnée, et directement au niveau de l’aéroport de Tanger, sans aucune considération de réciprocité. Il y a eu un délai de traitement, ce qui est normal, d’autant qu’il ne s’agit pas d’un vol d’État mais d’un vol commercial», a commenté à Sputnik une source autorisée compétente.

Source: Sputnik News

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bonjour à tous,
    Ne faudrait-il pas une manifestation tout au long de la frontière des 2 côtés, de civils pour dire aux autorités de nos 2 pays que les frontières ne devraient pas exister entre nos 2 pays ?

    La sionisterie agitent ces 2 classes dirigeantes comme des pantins, des guignols, qui ne savent plus pourquoi ils n’ouvrent pas à douane !

    Bordel les peuples sont bcp plus proches qu’ils ne le croient !

    On est de l’oumma ou pas ?

    On ne sohaite pas non plus que la douane soit une passoire mais au moins qu’elle soit ouverte et pas opaque comme font les sionistes en Palestine/Israel ou au Mexique/Usa…

  2. ceux qui cherchent à découvrir le trou du cul savent très bien quel odeur y est dégagée, alors foutez la paix aux relations marocaine algérien, c’est déjà compliqué sans vous et vos propagandes à deux balles.

  3. Si vous dites vrai, il y aurait donc eu réciprocité. Ce principe souverain a été utilisé par les algériens qui en connaissent parfaitement la valeur, à chaque fois – systématiquement – que ça a été nécessaire. Nous ne saurions donc en vouloir outre mesure à nos frères marocains de l’appliquer eux-aussi. Resterait juste à savoir pourquoi nous aurions interdit le premier survol mais bon, continuer à en ignorer la raison ne m’empêchera pas non plus de trouver le sommeil – si encore une fois, cette information s’avérait fondée-. Tout ce qui importe c’est qu’au final dans cette hypothèse, les deux parties seraient quitte et n’auraient donc plus aucune raison d’écouter quelque jeteur d’huile sur le feu que ce soit. Incident clos.

    PS : Ce n’est pas à l’annonce facemachin d’un club de football que des autorités sont censées répondre officiellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Saïd Branine

Publicité

Le Coran incite-t-il à la violence ?

Fuite des médecins de Tunisie : les jeunes diplômés préfèrent la France