in

Le “mariage musulman” au service de l’écologie

En islam, nul besoin de Saint Valentin pour déclarer sa flamme ou entretenir la flamme, véritable tison ardent du foyer, l’amour se conjugue au présent, et se met même au vert sous les cieux indonésiens.Alors que l'éveil d'une conscience écologique éclaire le monde, l’écrin luxuriant qu’est l’Indonésie, riche de la forêt tropicale la plus étendue d’Asie du Sud-Est, a décidé de marier l’éthique musulmane avec celle de la Green écologie, dans une communion de pensée prônant le « mariage vert ».

 Cette mesure, pleine de vertus, s’adresse aux nouveaux couples, lesquels ne seront pas tenus de s’unir sous le gui, mais plutôt en plantant deux arbres dont ils devront constamment prendre soin, en signe du partage de leur amour avec La Terre.

Tout comme le gouvernement indonésien qui fait de la conservation de l’environnement une priorité, en parfaite adéquation avec l’esprit du Coran, la communauté musulmane de la région a toujours eu à cœur de préserver l’intégrité de Mère nature, bien avant que l’écologie ne fasse école.

Ainsi, chaque couple, uni sous de verts auspices, plantera les arbres au sein du domicile conjugal, avant que le permis de mariage soit définitivement délivré. Mariage vert, mariage heureux et fructueux, car comme le prévoit un fonctionnaire d’Etat, près de 2 000 arbres seront plantés à partir du mois de mars, dans la seule ville de Medan. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Algérie: deux ministres se battent pour un fauteuil en première classe

Les Arabes et leurs révolutions, violentes et non violentes