in

La mort d’une Indonésienne, en pleine récitation du Coran, émeut les réseaux sociaux

Ce fut ses dernières paroles, vibrantes de dévotion envers le Très-Haut. La scène poignante s’est déroulée, jeudi 15 septembre, dans la Maison de Dieu, au sein de la Masjid Al Barkah As Syafiiyah, à Tebet, en Indonésie, quand la voix légèrement tremblante de Ustazah Taslimah s’est tue à tout jamais, en pleine récitation du Livre Saint.

Cette professeure de Coran, âgée de 65 ans, s’est brusquement effondrée devant l’objectif d’une caméra de télévision et ses coreligionnaires bouleversées, alors qu’elle était en train de prononcer les mots, ô combien essentiels, du verset 163 de la sourate Al Baraqah :

Publicité
Publicité
Publicité

« Et votre Divinité est une divinité unique. Pas de divinité à part Lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux»

Quelques instants avant sa mort

Survenue en plein direct, lors d’une émission religieuse diffusée sur la page youtube d’AssalamTV, la mort brutale de la regrettée Ustazah Taslimah a suscité une immense émotion sur les réseaux sociaux. (vidéo ci-dessous)

Nombreux sont celles et ceux qui, sous le choc, ont immédiatement prié pour la défunte, en demandant à Allah de lui accorder une place au paradis. La plupart des internautes l’ont couverte d’éloges, estimant que « c’était une façon honorable de mourir ».

Publicité
Publicité
Publicité

Âmes sensibles s’abstenir : 

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Mondial-2022 au Qatar : les appels au boycott se multiplient

L’islam à l’épreuve de ses origines